Live News

Poste de CEO de Mauritius Telecom : les prétendants à la succession sont…

Sherry Singh salué par des membres du personnel de MT le jour de son départ

Qui succèdera à Sherry Singh au poste de Chief Executive Officer (CEO) de Mauritius Telecom (MT) ?  Divers noms sont cités, car la course pour la succession est déjà ouverte. Il y a ceux qui se positionnent pour accéder à ce poste fortement convoité parmi les proches du pouvoir et ce, pour plusieurs raisons. 

La première raison, évidente, porte sur le package salarial, qui est de plus de Rs 500 000 mensuellement, sans compter les autres avantages qui en découlent en termes de prestige et d’autres privilèges, mais aussi toute la logistique qui est mise à la disposition du CEO.

Cependant, du côté du gouvernement, il ne suffit pas de caser un candidat battu à ce poste, uniquement pour service rendu au parti. Le plus important consiste à placer la bonne personne. MT fait, en effet, partie de ces organismes qui aident le gouvernement à mieux implémenter son programme, notamment à travers la réalisation de diverses infrastructures communautaires.

« Mauritius Telecom est un organisme stratégique sur lequel le gouvernement se repose beaucoup, car MT, à travers ses services de téléphonie mobile, services de streaming et services Internet haut débit, représente la modernisation du pays. De plus, les projets qui sont financés par MT dans diverses circonscriptions du pays permettent aux différents députés de mieux vendre la vision du gouvernement avec leurs mandants », souligne un conseiller du gouvernement.

Le parfait candidat

C’est donc pour toutes ces raisons qu’il incombe de trouver le parfait candidat qui permettra au gouvernement de bien se faire voir auprès de la population. Ainsi, outre les noms révélés dans l’édition du 30 juin du Défi Quotidien, tels qu’Anoop Nilamber ou encore Shakilla Jhungeer, on apprend que d’autres prétendants sont venus s’ajouter à la liste de ceux pressentis pour succéder à Sherry Singh. 

Un des noms qui reviennent souvent est celui de Sanjeev Ghurburrun. L’ancien chairman de la Mauritius Ports Authority (MPA) continue d’être dans les bons papiers du Mouvement socialiste militant (MSM). Malgré les différentes critiques faites contre la MPA sous le mandat de Sanjeev Ghurburrun, on s’accorde à dire, à l’hôtel du gouvernement, que l’on peut toujours compter sur lui pour occuper d’importantes responsabilités au sein du pays et, avec le fauteuil de CEO de MT enfin libéré, Sanjeev Ghurburrun serait bien placé.

Le nom de Prakash Maunthrooa est également cité avec insistance. Depuis son retour au bâtiment du Trésor en octobre 2021, l’actuel proche collaborateur de Pravind Jugnauth serait parmi l’un des successeurs potentiels pour le poste de CEO de MT. Son allégeance envers le chef du gouvernement n’est plus à prouver. Certains s’interrogent, cependant, sur le fait de savoir s’il sera apte à porter une nouvelle casquette. Cela, étant donné son important engagement dans le fonctionnement du MSM, ainsi qu’au niveau d’autres organismes gouvernementaux tels que la Mauritius Duty Free Paradise (MDFP) et Airports of Mauritius Ltd (AML).

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !