Live News

Post COVID-19 : «Très difficile d'ouvrir nos frontières et d'instaurer un protocole car la situation est inédite», dit Padayachy

« Il est très difficile d'ouvrir nos frontières et de mettre en place un protocole. Car le pays n’a jamais vécu une situation telle que celle causée par la COVID-19 ». C’est ce qu’a déclaré Renganaden Padayachy, ce mardi 8 septembre. Le ministre des Finances intervenait, ce matin, lors de l’ouverture d’une séance de réflexion sur les moyens de relancer l’économie. 

« Il faut être ingénieux et créatif pour préparer le plan du futur, soit l’industrialisation du pays. Mais aussi encourager les échanges de biens avec le continent africain », avance le ministre. Le gouvernement est prêt à envoyer des opérateurs en Afrique et à financer ce déplacement, dit-il. 

« Pendant le couvre-feu, nous avons vu l’importance d’avoir un échange de biens qui soit efficient mais nous nous sommes aussi rendus compte de l’importance d’avoir des nouveaux champs industriels sur notre sol. Cette ambition de créer à Maurice des champions pour aller travailler et décrocher des contrats sur le sol africain. Pour cela, nous sommes disposés à accorder des prêts à des pays africains qui vont devoir en retour travailler avec les opérateurs locaux. Nous devons préparer ce plan. Notre futur dépend aussi et surtout de notre industrialisation », a souligné Renganaden Padayachy. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !