Live News

«Possibilité d’un deuxième 'oil spill'», prévient ECO-SUD

Selon ECO-SUD, une partie de l’arrière du bateau menace aussi de se casser

L'ONG ECO-SUD évoque la possibilité d'un deuxième «oil spill» car l'arrière du bateau échoué - le navire s'est scindé en deux samedi - menace aussi de se casser. Dans un communiqué émis ce dimanche soir, l'ONG appelle à la vigilance.

«A ce jour, le MV WAKASHIO est scindé en deux. Il resterait environ 30 mètres cubes de produits dans la partie de la poupe, c’est à dire l’arrière du bateau, dont une partie menace aussi de se casser. La situation météorologique ne permet pas que les actions de pompage se poursuivent dû à une houle allant jusqu’à 3.5 mètres de haut. Dans un souci de transparence, de collaboration et de santé publique, nous souhaitons informer les citoyens de la possibilité d’un deuxième 'oil spill' », affirme ECO-SUD dans son communiqué.

pollution
La fuite de quelque 800 tonnes de fioul du Wakashio le jeudi 6 août avait provoqué une marée noire dans les lagons du sud-est

Selon l'ONG, « le 'worst case scenario' serait que les 30 mètres cubes se déversent au même moment. Le scénario le moins pire serait qu’une fois le beau temps revenu, les opérations de pompage puissent recommencer en espérant que la partie arrière ne se casse pas avant».

ECO-SUD ajoute que «les autorités sont en état de vigilance et semble se préparer pour le 'worst case scenario', état d’esprit que nous encourageons. Eco-Sud fait un appel à la population locale et au public en général de respecter les consignes de sécurité que nous avons partagées depuis déjà plusieurs jours».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !