Live News

Possession de gandia : deux accusés écopent de 10 et 12 ans de prison respectivement

L'un des deux accusés, Veeraj Munsah, après sa condamnation

Le couperet est tombé ce mercredi 10 juin 2020 en Cour d’assises. Seetanan Pyndeegadoo, aussi connu comme Pravin, ancien employé d’une propriété sucrière, âgé de 36 ans, a été condamné à douze ans de servitude pénale. Il devra aussi payer une amende de Rs 50 000. 

Son complice, Veeraj Munsah, 30 ans, a, quant à lui,  écopé de 10 ans de servitude pénale et d’une amende de Rs 25 000.
 
Les deux accusés ont été reconnus coupables par le juge Benjamin Marie-Joseph de possession de 4052.3 grammes de cannabis, dissimulés dans un sac en raphia. La valeur de la drogue est estimée à Rs 2.7 millions.

A l’énoncé du verdict, le juge Benjamin Marie-Joseph a déclaré que le délit commis par les deux accusés est de nature sérieuse, surtout que cela concerne la prolifération de la drogue.

La Cour, dit-il, a un devoir d’envoyer un signal fort afin de dissuader ceux qui commettent ce genre d’infraction.  

Le juge Benjamin Marie-Joseph note aussi que le cannabis saisi était non seulement en grande quantité, mais d'une valeur significative. Il observe que Seetanan Pyndeegadoo n'a fourni aucune explication sur la façon dont il est venu prendre livraison de la drogue. 

Le juge note que Veeraj Munsah s'est contenté d'avouer avoir accompagné Seetanan Pyndeegadoo contre une récompense.  

« Ils ont tous deux reconnu avoir pris la fuite pour ne pas se faire prendre», affirme le juge Benjamin Marie-Joseph, dans son verdict.

Seetanan Pyndeegadoo était poursuivi pour avoir été, le 15 janvier 2015, en possession de 4052.3 grammes  de cannabis. 

Veeraj Munsah, quant à lui, était poursuivi pour complicité dans cette affaire. Cela pour avoir monté la garde alors que Seetanan Pyndeegadoo s’apprêtait à livrer la drogue à un client. 

A l'appel de leur procès, les deux avaient plaidé coupable après que la poursuite avait abandonné l’accusation de trafic de drogue. 

Seetanan Pyndeegadoo était défendu par Me Assad Peeroo tandis que Veeraj Munsah était représenté par Me Shadmeenee Mootien. 

Mes Medaven Armoogum, Principal State Counsel et Rajeenee Segobin, State Counsel, ont représenté la Poursuite. 

Lors du procès, les deux accusés avaient imploré l’indulgence de la Cour. Ils avaient aussi présenté des excuses. Et ont promis de ne pas récidiver.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !