Live News

Porté disparu : Jocelina cherche son père désespérément depuis 19 ans

Jocelina (aujourd'hui âgée de 25 ans) avait six ans la dernière fois qu'elle a vu son papa. Cette photo a été prise il y a 19 ans.

Jocelina

La dernière fois qu’elle a vu son père, elle n’avait que six ans. Âgée aujourd'hui de 25 ans, Jocelina, une habitante de Bambous, use de tous les moyens à sa disposition pour retrouver cet homme qui un beau jour a pris ses cliques et ses claques pour quitter le toit conjugal. C’était à la suite d’une violente dispute avec son épouse.

Depuis ce jour, Jocelina, qui était très proche de son père, s’attendait à ce que celui-ci refasse son apparition. C’est pourquoi, de la maison où elle habitait avec sa mère, elle avait les yeux toujours fixés dehors. Mais le miracle ne s’est jamais produit. 

En grandissant, la jeune fille a continué à nourrir l’espoir de le retrouver. Le seul souvenir que Jocelina Raphaël garde de son père est une photo de lui prise il y a plus de 19 ans. 

Aucun contact

C’est ainsi qu’à l’âge de 14 ans, elle décide de se rendre chez les parents de son père à Baie-du-Tombeau. Et là son oncle lui dira que celui-ci « passait de temps en temps », mais qu’il n’y avait pas moyen de le contacter.

Elle décide de pousser plus loin ses investigations en se rendant cette fois chez la sœur de son père dans la région de Terre-Rouge. Là aussi, sans résultat. Ce qui amène Jocelina à lancer un appel à son père pour qu'il se manifeste. Car, dit-elle, il manque toujours à ses enfants. Jocelina a une sœur de 31 ans et un cadet âgé de 21 ans.

 
Jocelina explique que son père s'appelle Bernard Raphaël. Il doit aujourd’hui avoir 54 ans. Le seul souvenir qu’elle a de lui, c’est une photo prise il y a plus de 19 ans.  Le problème, avec son père, c’est que quand il était sous influence de l’alcool, il devenait « un peu agressif envers sa femme. » C’est ce qui a d’ailleurs entraîné leur séparation. 

Jocelina explique que son père était laboureur et aussi comme aide-chauffeur. 

La jeune femme a un message à lui adresser : « Je voudrais lui dire que ses enfants sont encore là. Nous voulons savoir ce qu’il est devenu, à quoi il ressemble maintenant. Je voudrais aussi lui dire que nous ne nous sentons pas bien, comme orphelins de père. S’il est vivant, il doit se manifester ».