Port-Louis Waterfront : Landscope Mauritius revoit le coût à la baisse

Port-Louis Waterfront

Annoncée depuis octobre 2016, la rénovation du Port-Louis Waterfront aurait dû être mise en chantier cette année, mais le projet a connu un nouveau retard. Cela en raison d’une mauvaise estimation financière.

Landscope Mauritius a dû revoir ses coûts à la baisse. Les consultants de Keystone ont, en effet, évalué le coût des travaux à Rs 300 millions. Un chiffre qui ne tombe pas dans le budget de Landscope Mauritius qui a ainsi demandé aux consultants de revoir le projet à la baisse. Le montant voté est de Rs 260 millions. Une source au ministère des Finances explique que ce sont les pylônes, censés renforcer la solidité du sol, qui ont fait flamber le projet. Landscope Mauritius a déjà formulé des contre-propositions à Keystone. Un nouveau rapport est attendu le 8 janvier.

C’est la deuxième fois que ce projet de rénovation prend du retard. Landscope Mauritius avait été informée par Metro Express Co Ltd que certains aspects de ce projet de rénovation étaient incompatibles avec le projet de décongestion routière lié au Metro Express. Il s’agissait plus précisément de l’aménagement d’un espace récréatif dédié aux enfants sur l’esplanade du-Louis Waterfront. Il avait finalement été décidé que cet espace serait délocalisé.

Si la première phase de la rénovation sera entreprise par Landscope Mauritius, la deuxième sera effectuée par un promoteur privé qui devra injecter quelque Rs 1 milliard. Cet exercice de relifting consistera notamment à reconnecter le Port Louis Waterfront à toute la capitale, en contournant les deux tunnels. Le projet comprend aussi l’aménagement d’un boulevard urbain avec des voies de circulation et des allées piétonnières.