Faits Divers

À Port-Louis : quatre cas de violence conjugale enregistrés dimanche

Quatre personnes ont porté plainte contre leur partenaire dimanche. Parmi elles, on trouve un homme qui, malgré une ordonnance de protection, a été agressé par son épouse.

Le première plaignante est une habitante de Pointe-aux-Sables, âgée de 38 ans. Dans sa déclaration à la police, elle a expliqué que depuis six mois, elle est mariée civilement à un homme de 42 ans, d’origine colombienne. Le couple aurait rencontré des problèmes conjugaux durant toute la semaine, mais la situation se serait détériorée le samedi 8 février. Son époux, sous l’effet de l’alcool, lui aurait tordu le bras gauche et l’aurait frappée à la tête. Il l’aurait ensuite forcée à s’allonger sur le sol et l’aurait saisi à la gorge avec la main gauche. 

Il lui aurait donné des coups de pied et elle aurait tenté de s’échapper, mais elle serait tombée et se serait blessée au pied droit. Elle s’est rendue à l’hôpital avec un formulaire 58. La dispute se serait déroulée devant ses enfants. Son époux a été arrêté et répond d’une accusation provisoire de violence domestique. Il est en détention.

Le dimanche 9 février, le poste de police de Bain-des-Dames a eu fort à faire. Il a enregistré trois plaintes pour des cas de violence conjugale, dont celle d’une pâtissière de 32 ans qui habite à Résidences Vallijee. Elle a déclaré que son concubin, un maçon de 33 ans, l’a agressé aux alentours de 16 h 30, après une dispute, car ce dernier aurait dépensé tout son argent. Il lui aurait donné plusieurs coups à la tête et au visage. Il l’aurait ensuite traîné par terre, se serait assis sur son ventre et aurait mis sa main droite sur sa bouche pour l’empêcher de crier. Elle aurait réussi à lui échapper, et même si elle n’a pas été blessée, elle ressent des douleurs. Elle a été examinée par un médecin. Le concubin est recherché par la police.

Par ailleurs, un homme de 44 ans, qui habite à Cassis, a porté plainte contre sa femme. Ce père de trois enfants, marié depuis seize ans, a produit une ordonnance de protection contre son épouse. 

Il a expliqué aux policiers qu’il était à son domicile, quand, vers 22 h 30,  dimanche, il a eu une discussion avec son épouse. Elle serait devenue violente et lui aurait donné un coup sur le dos. Il n’a pas été blessé. Une enquête a été ouverte pour « breach of protection order ». 

De son côté, son épouse, âgée de 33 ans, a aussi porté plainte contre son époux. Selon elle, durant la discussion, son mari, sous l’influence de l’alcool, s’est mis en colère. Il lui aurait infligé plusieurs coups à la tête et l’aurait giflé deux fois. Elle n’a pas été blessée, mais a indiqué avoir des douleurs. Toutefois, elle a refusé de subir un examen médical et elle ne dispose pas de témoin pour étayer sa version des faits.

La police a procédé à l’arrestation de l’époux à qui la liberté conditionnelle a été accordée.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP