Actualités

À Pope Hennessy : vifs échanges entre sinistrés et policiers

Pope Hennessy

Plusieurs centaines de sinistrés composaient la file d’attente devant le bâtiment de Renganaden Seeneevassen, à côté du poste de police de Pope Hennessy jeudi. Outre la police régulière, il y avait la Special Support Unit qui contrôlait l’accès au bâtiment de la Sécu.

À la fermeture des bureaux dans l’après-midi, les policiers ont demandé aux sinistrés de partir. Ce qui a généré de vives tensions.

Selon la police, les sinistrés ont voulu forcer la porte du bâtiment. Ils voulaient se rendre à l’étage afin de parler avec les cadres de la Sécu pour obtenir leur allocation. Les policiers leur ont barré la route tandis que certains ont tenté d’escalader le portail. Il y a eu de vifs échanges entre eux et les policiers qui ont dû appeler du renfort.

Des sinistrés disent avoir été agressés à coups de matraque par les policiers. Une fillette de huit mois aurait reçu un coup au pied. « J’ai vu un policier donner un coup et mon enfant a été touchée au pied », explique le père de la fillette. Cette dernière a reçu des soins à l’hôpital. « Je porterai plainte », lâche-t-il.

La police indique avoir simplement agi pour contenir la foule. Elle réfute avoir fait usage de la force. Cette bousculade a provoqué un embouteillage au centre-ville. La foule a pu être dispersée. Les éléments de la SSU sont restés sur place, parés à toute éventualité.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyer-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more