Live News

Pomponette - Un deuxième affidavit juré en Cour suprême

Un autre affidavit a été juré en Cour suprême par les membres d’Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) pour contester la construction d’un hôtel à Pomponette. C’est en réponse au deuxième affidavit du ministère des Terres et du Logement que les membres d’AKNL continuent leur combat. « C’est très difficile de garder le silence. Cela fait deux années que nous avons débuté ce combat », explique Carina Gounden, porte-parole d’AKNL. Un combat éreintant, selon elle. 

Par ailleurs, Oormila Sahodree, une autre porte-parole du groupe, dénonce la présence du barrage placé par le promoteur, Clear Ocean. Il a été arraché par les fortes houles dans la nuit du 24 septembre. « Que se passera-t-il lors d’un cyclone ? », s’interroge-t-elle. 

L’affaire sera maintenant appelée le 12 décembre 2018 en Cour suprême. Le ministère du Logement et des Terres devra alors faire part de sa position sur cet affidavit.