Actualités

Pollution sonore à Plaine-Verte : l’écran géant de la discorde

Un écran géant, à Plaine-Verte, fait polémique.

Un écran géant installé au Kadhafi Square, à Plaine-Verte, à Port-Louis fait polémique. Des vidéos mettant en exergue les scandales du gouvernement sortant y défilent toute la journée et même durant la nuit. Ce qui incommode certaines personnes qui travaillent dans les environs ou qui fréquentent les lieux. La police a enregistré une plainte. 

Le Branch Manager de la State Bank of Mauritius de Plaine-Verte a porté plainte en présence de son avocat. Dans sa déposition, il explique que cet écran LCD a été installé le vendredi 18 octobre, au premier étage du bâtiment qui abrite cette banque qui se trouve au rez-de-chaussée. « Des vidéos défilent à haut volume. Ce qui gêne et porte préjudice aux employés et clients de la banque », peut-on lire dans la plainte enregistrée. Une enquête a été ouverte et la Police de l’Environnement a été saisie de cette affaire. Par ailleurs, un établissement scolaire se situe également à proximité. En ce moment, les élèves sont en période d’examens. Et cet écran pose problème, car ils n’arrivent pas à se concentrer à cause du bruit. « Je surveille des examens. Je peux dire que ce n’est pas évident pour nous, mais surtout pour ceux qui doivent se concentrer », explique une surveillante. 

Dans une lettre adressée à Imran Peeroo, directeur de Impress Ltd, la compagnie qui a installé cet écran géant, la Road Development Authority fait ressortir que c’est une « illegal advertising structure » et lui demande de l’enlever.

Sollicité pour une réaction, Imran Peeroo a expliqué au Défi Quotidien qu’il est en concertation avec son homme de loi pour décider de la marche à suivre. 

« J’avais contacté tous les partis politiques pour mes services. Finalement, un membre du Parti travailliste m’a contacté pour installer cet écran. Je ne fais que mon travail. Je suis apolitique et j’ai huit enfants à nourrir », explique-t-il. 

Il ajoute qu’il y a des écrans installés à la mairie de Port-Louis ou encore à Quatre-Bornes, mais que cela n’a jamais posé de problème. « C’est une sorte de représailles. Est-ce que cela aurait été le cas si les vidéos vantaient les mérites du gouvernement sortant ? », demande-t-il. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !