Politique

Politique : l’opposition boycotte la séance parlementaire de ce lundi

C’est une opposition unie qui boycottera les travaux parlementaires du lundi 2 mars 2020. Cela, après l’expulsion de Shakeel Mohamed et la suspension du leader de l’opposition, Arvin Boolell, le vendredi 28 février 2020. La décision du Speaker Sooroojdev Phokeer a ainsi fédéré les trois partis de l’opposition (PTr, MMM et PMSD). Les leaders et responsables se sont donc concertés et ont tous confirmé leur intention de ne pas assister à la séance parlementaire de ce lundi.

Lors d’un point de presse, le samedi 29 février 2020, Arvin Boolell a souligné qu’il est en contact avec les autres partis de l’opposition pour se pencher sur une éventuelle motion contre le Speaker Phokeer. D’ailleurs, les élus du Parti Travailliste ne siègeront pas ce lundi.

Idem pour le MMM. Toujours samedi, Paul Bérenger a affirmé que son parti était solidaire avec Arvin Boolell et a confirmé que les députés mauves ne seraient pas présents au Parlement lundi. Il était face à la presse à Ébène. « Le Speaker est pire que Maya Hanoomanjee », dira le leader du MMM. Il commentait l’expulsion du leader de l’opposition par le Speaker Sooroojdev Phokeer. Il a déploré le fait que « le gouvernement évite les questions parlementaires ».

Du côté des bleus, on abonde dans le même sens. « Par solidarité et suite à la suspension du leader de l’opposition, nous condamnons sévèrement l’attitude du Speaker », a publié Patrice Armance, le samedi 29 février, sur son compte Facebook. Il regrette que « la Private Notice Question a été avortée ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !