Economie

Politique bancaire : les conditions à respecter pour bénéficier d’un emprunt

Politique bancaire

De fiche de paie à l’analyse du comportement bancaire du client en passant par la stabilité d’emploi, les critères que les banques considèrent avant d’octroyer un prêt immobilier sont nombreux.  Zoom sur les différentes conditions mises en place par les banques.

State Bank of Mauritius (SBM)

L’octroi de prêts immobiliers et personnels est règlementé par des guidelines de la Banque de Maurice et soutenu par des Credit Policies internes.

C’est ce que nous fait comprendre le département de la communication à la SBM.

Les critères avant l’octroi d’un prêt immobilier sont basés sur :

  • La capacité à rembourser qui est basée sur les revenus pour la durée du prêt (le ratio actuel, remboursement /revenus étant de 40 % )
  • La valeur de la propriété offerte comme sécurité doit couvrir au moins le montant du prêt.
  • Un rapport favorable du bureau de Crédits (MCIB)
  • Le projet doit être exclusivement à caractère résidentiel

Banque des Mascareignes

La Banque des Mascareignes offre des solutions de financement sur mesure pour différents types de projets immobiliers. En premier lieu, l’obtention d’un crédit immobilier requiert une analyse du dossier client pour déterminer sa capacité d’emprunt. Ashish Gopee, Directeur Réseau d’agences à la Banque des Mascareignes, nous en parle.

  • Les documents réclamés pour l’analyse de la capacité de remboursement sont : les fiches de paie pour les trois derniers mois, les relevés de compte bancaire où sont domiciliés les salaires pour les six derniers mois
  • Le dossier doit impérativement respecter les normes dirigées par la Macro Prudential Policy établies par la Banque centrale qui demandent un taux d’endettement maximal de 40 % pour ceux ayant les revenus mensuels, qui ne dépassent pas Rs 200 000 et un taux d’endettement maximal de 50 % pour ceux ayant des revenus mensuels, dépassant Rs 200 000.
  • Autre élément important est l’analyse du comportement bancaire du client qui permet à la banque de déterminer la capacité du client à assumer une nouvelle charge de remboursement. 

Barclays Bank (Mauritius)

Que ce soit pour l’achat, la construction, la rénovation ou le transfert d’un prêt hypothécaire, la Barclays propose un ‘Home Loan’ adapté aux besoins. Cependant, Nathalie Joumont du département de la communication, soulève des critères à respecter :

  • La capacité de remboursement de l’emprunteur par rapport au montant demandé.
  • n La valeur du bien immobilier offert en garantie
  • L’apport du client dans le projet.
  • L’âge de l’emprunteur pour ainsi calculer la période de remboursemenbt. À la Barclays, elle peut aller jusqu’à 30 ans

Mauritius Commercial Bank (MCB)

Dominic Provençal, Deputy Head of Retail à la MCB, avance que la banque propose différents types de solutions en ce qui concerne l’achat d’une maison, d’un terrain ou encore pour une rénovation. Coup d’œil sur les critères de la banque pour évaluer une demande de prêt immobilier.

  • Les revenus du client
  • La capacité d’endettement
  • Le comportement bancaire
  • La stabilité d’emploi
  • L’hypothèque et les caractéristiques du projet 

Les raisons pourquoi les banques refusent certains clients

Chaque banque a ses critères internes, mais en règle générale, elles se basent sur les normes de la Macro Prudential Policy pour refuser un prêt immobilier. « En tant que banque responsable, c’est notre rôle de nous assurer qu’un client qui prend un emprunt ne soit pas exposé à des risques d’endettement excessifs. Ainsi, toute demande de crédit pour lequel le taux d’endettement du client atteindra ou dépassera le taux d’endettement maximal ne pourra être considéré », indique Ashish Gopee, Directeur Réseau d’agences à la Banque des Mascareignes.  Un avis que partage Nathalie Joumont de la Barclays. « Nous refusons l’approbation d’un prêt si le client a un Credit Bureau Report négatif », dit-elle.