Live News

Polémique lancée par Roshi Bhadain : la RDA justifie les Rs 300 millions injectées pour les 3 km reliant l’A1 à l’A3

Roshi Bhadain

À Roshi Bhadain, qui s’étonnait que Rs 300 millions aient été englouties dans 3 km de route, la RDA répond qu’un chantier est unique, détaillant les spécificités d’un tronçon pas si coûteux. Bobby Hurreeram s’insurge, lui, contre un «dénigrement systématique». 

La route A1-A3 a coûté Rs 7, 11 le m2. Chiffres à l’appui, la Road Development Authority (RDA) rebondit après les propos du leader du Reform Party, Roshi Bhadain. Ce dernier avait lancé, lors du meeting des Avengers à La Louise, le dimanche 31 janvier 2021, que la RDA avait englouti Rs 300 millions pour une route de 3 km. L’organisme apporte des éclaircissements.

Tout d’abord, la RDA situe le prix au mètre carré de la liaison A1-A3 en le mettant en regard avec d’autres réalisations : l’autoroute M3 de Terre-Rouge à Valentina a coûté Rs 11, 04, le ByPass de St Julien Rs 6, 86, le ByPass de Cap-Malheureux Rs 5, 32, la Link Road de Grand Baie-La Croisette Rs 8, 19. Quand la Link Road A1-A3 est à Rs 7, 11.

Mais la RDA tient aussi à faire ressortir que tout projet routier est unique dans sa nature et sa spécificité. Basé sur un contrat de conception et de construction associé à des études de terrain, le projet de liaison routière A1-A3 est un chantier lourd. Il a nécessité des travaux d’excavation, des terrassements de plus de 128 500 m3 et plus de 40 000 m3 de remblais élevés. De plus, c’est une route à double voie sur une longueur de 0,33 km et à chaussée unique de 2,7 km, comprenant également un rond-point et deux grands carrefours signalisés.

La route de liaison A1-A3 connecte la route de Port-Louis-Saint-Jean (A1) à la route de Rivière-Noire (A3). Elle commencera à son intersection avec la route A1 à Coromandel, avec un raccordement au rond-point de la RDA à cet endroit, et se terminera par un embranchement signalisé à la route A3 à Gros-Cailloux. 

Avec l’augmentation du trafic dans la région, cette liaison est devenue une nécessité, permettant une connexion rapide dans les deux sens entre l’Ouest et Port Louis ainsi que le Nord. De plus, une liaison A1-M1 atténuera la congestion, fluidifiant le trafic Est-Ouest. 
La RDA ne manque pas de souligner le respect de la loi sur les marchés publics, qui comprend les étapes nécessaires avant l’attribution, la mise en œuvre et la prise en charge de tout projet. 

Les appels d’offres ont été lancés le 6 mars 2018 après approbation du Central Procurement Board. Deux offres ont été reçues, celle de Transinvest Construction Ltd et celle de Gamma Construction Ltd. Après évaluation technique et financière des offres, le CPB a recommandé à la RDA d’attribuer le contrat à Gamma Construction Ltd pour la somme de Rs 294 783 304,20 qui inclut la TVA.

« À chacun son métier », rétorque Hurreeram 

La RDA rappelle enfin que les projets routiers sont estimés soit à des fins budgétaires, soit à des fins d’appel d’offres, après des études techniques préliminaires. Contacté, le ministre des Infrastructures nationales et du Développement communautaire, Bobby Hurreeram, déplore « une nouvelle fois » une stratégie de « zet labou » sur les réalisations gouvernementales. « Je comprends que cela déplaise à certains que l’on vienne résoudre un problème vieux de plus d’une décennie, qui affectait des milliers d’habitants dans cette partie de l’île. Mais nous travaillons pour tous les Mauriciens, y compris ceux qui n’ont pas voté pour ce gouvernement. » Et d’ajouter que « de nos jours, tout le monde se croit expert. Ce projet a été supervisé par des ingénieurs qualifiés du public comme du privé. À chacun son métier et les vaches seront bien gardées. »
 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !