Live News

Polémique Huawei : Boolell réclame la révocation de  Hurreeram

« Bobby Hurreeram doit être révoqué pour avoir mis en péril nos relations diplomatiques avec la Chine », a déclaré Arvin Boolell face à la presse ce vendredi après-midi.

Le député travailliste affirme que le ministre des Affaires étrangères, Alan Ganoo a pris à contrepied le ministre Bobby  Hurreeram pour ses propos sur la polémique Huawei.

Arvin Boolell a aussi commenté la réintégration de Girish Guddoy après sa démission de Mauritius Telecom.

Il se dit très déçu par Girish Guddoy et parle de retournement de veste.

La polémique a commencé lorsque le ministre des Infrastructures nationales et un des porte-parole du gouvernement, Bobby Hurreeram, a donné le ton lors d’un entretien grand format qu’il a accordé à Habib Mosaheb, vendredi soir sur Top FM.

« Aujourd’hui, à travers le monde, il y a beaucoup d’inquiétudes sur les équipements de la compagnie Huawei. Que ce soit en France, en Angleterre ou au Canada... Quand vous réalisez que l’ex-CEO de Mauritius Telecom a livré notre pays mains et pieds liés à Huawei et que presque 100 % de tous nos équipements de télécommunications appartiennent à un seul fournisseur… Pourquoi ? N’est-ce pas normal en tant que gouvernement responsable qu’on procède à certaines vérifications aussi chez nous ? Il n’y a rien de sinistre là-dedans », a-t-il soutenu.

Une déclaration qui a créé une polémique.  

Quant à Girish Guddoy, l’ancien CTO de MT avait démissionné de son poste le 12 juillet dernier après avoir soumis son rapport technique indiquant le "data capture". Une autre polémique soulevée après les allégations de "sniffing" faites par Sherry Singh contre le Premier ministre.

Toutefois, revirement de situation mardi dernier. Girish Guddoy a réintégré Mauritius Telecom en tant que Chief Service Officer.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !