Politique

Polémique entourant la pêche à la Baleine - Zouberr Joomaye : «Nou pou veye ki sa pa arive»

Zouberr Joomaye

Samedi, face à la presse, Zouberr Joomaye a évoqué la polémique entourant l’accord de pêche avec le Japon. « Le gouvernement n’autorise pas n’importe qui à faire n’importe quoi dans nos eaux territoriales », a-t-il fait ressortir. « L’accord de pêche entre Maurice et le Japon porte uniquement sur la pêche au thon. »

Le député du Mouvement socialiste militant a ajouté que deux moyens permettront la surveillance des bateaux : le Satellite Tracking System et le Vessel Tracking System. Il y aura également un log book dans lequel sera compilé des données statistiques. « Si des poissons autres que le thon sont pêchés, la coopérative devra les remettre aux autorités. La pêche à la baleine n’est pas autorisée dans notre zone économique exclusive. Nou pou veye ki sa pa arive », a-t-il affirmé.

Le parlementaire s’est d’autre part réjoui que « les travaux du Metro Express n’ont pas eu de répercussions sur la tenue des examens du School Certificate et du Higher School Certificate ». « Les embouteillages ne sont pas dramatiques. Aux usagers de la route de faire preuve de solidarité », a indiqué le parlementaire. 

Maisons en amiante

Le ministre de la Sécurité sociale, Étienne Sinatambou, a, pour sa part, rappelé les mesures prises par les autorités pour donner un nouveau départ à ceux qui vivent dans des logements dont les structures contiennent de l’amiante. Maurice comptait 3 113 maisons avec des composantes en amiante. 665 d’entre elles ont été démolies, puis reconstruites. 2 106 logements ont été « améliorées » avec du béton et « 278 maisons sont dans leur état d’origine ».

« Seules 64 sont dans un état déplorable. Ne créons pas une psychose, selon laquelle toute personne qui a vécu dans une maison qui contient de l’amiante sera atteinte d’un cancer. J’ai interrogé le ministre de la Santé. Anwar Husnoo a confirmé que l’amiante génère deux maladies : l’asbestosis et le mesothelioma, qui n’ont pas été recensé depuis ces 15 dernières années », a-t-il souligné.

« Sanz ou lavi avan… »

Le ministre des Terres et du Logement, Mahen Jhugroo, a rappelé les projets menés à travers le pays. « Ena dimoun pe dir pou sanz ou lavi dan 10 zour. Sanz ou lavi avan ou sanz lavi dimoun », a exhorté le ministre. « Le peuple doit reconnaître le travail abattu. Zame gouvernman finn dir pou sanz ou lavi. Sauf qu’il a eu le courage de proposer une réforme électorale. L’opposition souffre du syndrome nanien pa bon. »

Jouer Mega Millions