Xplik ou K

Polémique autour d’une facture pour le déplacement de câbles téléphoniques : Mauritius Telecom confirme que le montant de Rs 50 000 était une erreur

Ishaak a qu’un montant de Rs 1 000 à payer au lieu de Rs 50 000 réclamées.

Une facture de Rs 50 000 de la part de MT ? Qu’est ce qui est à l’origine d’un tel montant? 

Ishhaak, 24 ans, habite à la rue Maulana Abdool Rashid Nawab, Port-Louis. Il a eu le choc de sa vie en voyant la facture que lui a envoyée Mauritius Telecom (MT) le 25 avril dernier. D’abord, il s’était plaint que huit câbles de MT traversaient au-dessus de sa maison sans la permission de la famille. Il soutient que personne au sein de MT ne leur avait demandé une autorisation, que ce soit verbale ou écrite. « Quand les câbles ont été installés, il n’y avait pratiquement personne à la maison, puisque tout le monde travaille. Seule ma mère était là, mais elle soutient que personne n’est venu frapper à la porte pour lui annoncer de la nature des travaux qui allaient se faire à l’extérieur », explique le fils.

Si, depuis, la facture de Rs 50 000 a été ajustée et les câbles déplacés, Ishhaak réclame des dommages et des intérêts à MT. Il avance ses raisons.
« À cause de cela, je n’ai pu démarrer les travaux pour faire agrandir ma maison. Car comment transporter des matériaux sur votre toit s’il y a des fils de téléphone qui traversent dessus ? » se demande-t-il. « De ce fait, j’ai perdu l’entrepreneur (contractor) à qui je comptais confier la construction. Le premier entrepreneur contacté m’avait réclamé Rs 1,4 million. J’ai réussi à en trouver un autre pour Rs 840 000. Mais, comme je tardais, il m’a dit qu’il allait devoir prendre d’autres engagements sinon il risquait de les perdre. De ce fait, c’est moi qui suis perdant dans cette affaire. »

Ce n’est pas tout. Ishhaak rappelle qu’à cause de ce problème de câblage, il n’est pas arrivé à lancer à temps le business qu’il avait prévu. De ce fait, il a perdu de l’argent. « Mes fournisseurs se sont lassés et ont commencé à se plaindre. Ils ont même menacé de ne plus avoir affaire à moi parce que je n’étais pas sérieux», explique-t-il.

Quant à la facture de Rs 50 000 réclamée par MT, Ishhaak avance que ce montant était censé représenter le déplacement des câbles alors que le travail n’avait pas encore été fait.

Le jeune homme raconte que quand il s’est plaint auprès de MT, un technicien est venu sur place pour lui dire ceci : il devrait contacter chacune des sept familles pour leur demander de faire une plainte par écrit. « C’est à nous de faire cela ? » s’est-il insurgé dans un premier temps.

Pour en savoir plus sur l’affaire, la rédaction s’est tournée vers Karishma Beeharee-Moher, porte-parole de MT : « Il fallait faire un survey auprès des voisins, demander leur avis. Tout cela a retardé la procédure. En ce qui concerne sa facture, le monsieur n’a pas déposé de plainte plus tôt. C’est quand Radio Plus nous a contacté que nous avons découvert l’anomalie. Depuis, la facture a été ajustée. En ce qui concerne le dédommagement, c’est notre département légal qui s’en chargera », a-t-elle expliqué. Elle a ajouté que le monsieur n’aura qu’un montant très minime à payer, dans les
Rs 1 000 et non pas Rs 50 000.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !