Législatives 2019

Polémique autour du Film Serenity : Pravind et Kobita Jugnauth déposent une plainte contre Akil Bissessur et Krish Kaunhye en Cour suprême

Une plainte a été déposée en Cour suprême, ce mercredi 16 octobre, par le Premier ministre sortant, Pravind Jugnauth et son épouse, Kobita Jugnauth, contre l’avocat Akil Bissessur et Krish Kaunhye, président-directeur général de TOP FM et de TOP TV. 

Cette plainte s’inscrit dans le sillage de la mise en ligne d’une «enquête vidéo» de TOP TV intitulée : «Dans les entrailles du pouvoir, épisode 1 on n’est jamais mieux servi que par soi-même» et des polémiques qui s’en sont suivies. Le couple Jugnauth réclame des dommages de Rs 500 millions à Akil Bissessur et Kris Kaunyhe pour préjudices causés.

Rappelons que Kris Kaunhye, président-directeur général de Top FM et de Top TV, avait fait une «precautionary measure» contre Pravind Jugnauth au Central Criminal Investigation Department (CCID), le mardi 15 octobre. Cela, après un discours du Premier ministre sortant tenu lundi à Triolet lors du congrès de l’Alliance Morisien (MSM-ML-Mouvement Alan Ganoo). Discours que Krish Caunyhe avait qualifié «d’insultant».

«La déclaration du Premier ministre sortant contient des insultes qui ne sont pas justifiées vis-à-vis d’une presse indépendante. Je fais cette precautionary measure pour la sécurité du personnel de TOP FM qui est sur le terrain pour la couverture des événements en marge des prochaines élections générales», avait expliqué Kris Kaunhye.

Pravind Jugnauth avait commenté lundi, lors du rassemblement de l'Alliance Morisien à Triolet, la mise en ligne d’une «enquête vidéo» de TOP TV.

«L’enquête vidéo» de TOP FM avait été retirée du réseau social Facebook, vendredi dernier, moins de deux heures, après sa mise en ligne. Selon l’enquête qui cite également l'Economic Development Board, «d’importants remboursements du Film Rebate Scheme auraient pu bénéficier à des proches de la belle-famille de Pravind Jugnauth».

Par voie de communiqué, l'Economic Development Board avait «condamné les inexactitudes de la vidéo». L'organisme «se réserve le droit d'entamer des poursuites légales» car «se sentant hautement diffamé par le contenu de cette vidéo».

Pour sa part, l'homme de loi, Akil Bissessur, proche du PTr, avait porté plainte lundi, contre le Premier ministre sortant, Pravind Jugnauth, à l'Independant Commission against Corruption (Icac). Akil Bissessur a réclamé l’ouverture d’une enquête.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !