Live News

Polémique autour des propos tenus par Anil Gayan en 2016 : trois plaintes déposées à la police, le ministre se défend

«Ce n’était pas mon intention de blesser une quelconque communauté par mes propos. Et c’est regrettable si la communauté musulmane s’est sentie blessée». Ce sont les explications données par le ministre du Tourisme, Anil Gayan, sur Radio Plus ce vendredi, après la polémique entourant une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis hier.

Dans cette vidéo, qui a été filmée en 2016 selon le ministre, on entend Anil Gayan commenter le «honor killing», soit les crimes d’honneur. Il a pris en exemple le Pakistan pour dénoncer cette pratique.

Cette vidéo montage suscite de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Le ministre du Tourisme s’interroge sur le timing de la publication de cette vidéo, qui a été diffusée trois ans après, et parle d’un «acte délibéré de certains politiciens».

Cette vidéo montage suscite de vives réactions sur les réseaux sociaux. Des internautes condamnent les propos du ministre du Tourisme.

Un chef religieux et deux autres personnes se sont rendus aux Casernes centrales, ce vendredi 24 mai, pour porter plainte contre Anil Gayan pour «incitation à la haine raciale».

Adil Baubooa, imam et éducateur, est parmi ceux qui ont porté plainte à l’encontre du ministre Anil Gayan. Il se dit blessé par les propos tenus.

Au sein de la classe politique, certains réclament la démission du ministre du Tourisme, voire «sa révocation immédiate». De son côté, le chef de file du Parti Travailliste à l’Assemblée nationale se dit choqué. Shakeel Mohamed parle d’une «attaque frontale et d’insultes».

Même sentiment exprimé par le député du MMM, Reza Uteem. Il trouve inacceptable qu’un élu prononce de tels mots.

Par ailleurs, des chefs religieux de la communauté musulmane se rencontrent ce soir pour décider de la marche à suivre dans cette affaire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !