Live News

Poissons morts au Morne : l’affaire référée à la police 

Morne

Les 125 poissons en décomposition au Morne intriguent les autorités de la pêche. La police a été alertée sur un possible cas de sabotage. Le mardi 23 février, les résultats d’analyse des poissons et de l’eau sont tombés. Les prélèvements ont été effectués sur quatre sites. Le département des laboratoires de l’Albion Fisheries Research Centre a effectué une analyse physico-chimique et des tests de bactéries coliformes sur les échantillons. Ces derniers, selon les résultats, présentent des paramètres acceptables par la Coastal water quality guidelines. De plus, aucune trace de micro-algues toxiques, d’hydrocarbure et de pesticides n’a été détectée. Ce qui porte à croire que la cause des décès est inconnue, voire étrange, car la température de l’eau n’a pas dépassé les 29,9 degrés avec une acidité et une salinité dans les limites acceptables. Ceci pousse les inspecteurs du ministère de l’Économie océanique à penser qu’il pourrait s’agir d’un sabotage. 

En effet, lors du prélèvement des poissons, durant le week-end, deux sacs de farine ont été retrouvés sur la plage. Les soupçons se portent vers des personnes qui auraient pu pêcher ces poissons ailleurs et venir les déposer sur le sable et dans l’eau peu profonde. D’autant plus que la présence d’asticots dans l’abdomen des poissons laisse penser qu’ils sont morts depuis très longtemps et que leur décomposition a commencé à terre. C’est pour cette raison qu’une enquête policière est requise. Les inspecteurs du ministère devront remettre le dossier à la police pour une enquête criminelle dans le but de faire la lumière sur cette affaire. 
 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !