Actualités

Poissons et sous-produits de poisson : les exportations grimpent de plus de 10 %

Le Speed to Market Scheme est l’une des raisons qui explique la hausse dans les exportations. Le Speed to Market Scheme est l’une des raisons qui explique la hausse dans les exportations.

De janvier à juin 2018, les exportations de poissons et sous-produits de poisson ont augmenté de 10,6%, comparée à la même période l’an dernier.

Ce qui représente une hausse de Rs 554 millions.

Le ministre du Commerce, Ashit Gungah, estime que l’une des raisons qui a boosté les exportations de poissons et ses sous-produits est le Speed to Market Scheme. À partir du 1er juillet 2017, ce régime qui a été introduit uniquement pour le secteur textile, a été étendu aux secteurs de la bijouterie, des dispositifs médicaux,  fruits, fleurs, légumes et poissons surgelés.

 « Depuis, sous ce régime, les exportateurs de poissons et autres sous-produits de poisson bénéficient d'une subvention de 40% sur le fret aérien », explique le ministre.  Abondant dans le même sens, Roger Bigaignon, Commercial Manager chez Pelagic Process Ltd, fait remarquer que « la hausse dans les exportations est principalement expliquée par l’introduction du Speed to Market Scheme pour le secteur de la pêche. Par ailleurs, nous avons constaté une hausse dans les prises de poissons ».

De son côté, Bahim Taher, directeur d’Hassen Taher Seafoods, estime que cette hausse concerne principalement la transformation de poissons en d’autres produits. Il cite en exemple : la mise en conserve (canning) et la production de filets de poisson. Selon lui, la hausse des exportations s’explique par le fait que des bateaux étrangers démarquent leurs poissons à Maurice, pour être ensuite transformés et exportés. « Concernant les prises locales, je peux dire que la production continue à baisser. D’ailleurs, mon entreprise a enregistré une baisse de 10% des prises, baisse qui se reflète aussi sur les exportations », déplore-t-il.