Live News

Pointe-d’Esny : des traces d’hydrocarbure décelées dans le lagon ; les sorties sont déconseillées

Des images circulant sur les réseaux sociaux montrant des traces d'hydrocarbure dans la zone autour du naufrage du Wakashio

L’ONG Eco-Sud tire la sonnette d’alarme après que des traces d’hydrocarbure ont été décelées dans le lagon de Pointe-d’Esny. Son porte-parole Sébastien Sauvage demande à la population de ne pas s’y aventurer, car l’hydrocarbure est une «substance toxique».  

« L’Eco-Sud est très alarmée par ce qui se passe actuellement. On a compris que le bateau montre des failles de structure au niveau de la coque et de l’hydrocarbure commence à entrer dans le lagon. Je pense que les autorités se réunissent actuellement pour décider de la marche à suivre. De notre côté, on recommande au public de ne pas s’aventurer dans le lagon de Pointe-d’Esny, car l’hydrocarbure est une substance toxique », a déclaré Sébastien Sauvage sur Radio Plus.  

Pour sa part, Alain Donat, le directeur du shipping, a affirmé dans une déclaration faite sur Radio Plus  à la mi-journée de ce jeudi 6 août que du carburant s’échappe du vraquier Wakashio. Il a également affirmé qu’une réunion de crise a lieu en ce moment. Les experts néerlandais et les autorités mauriciennes sont à pied d’œuvre depuis ce matin.

Ci-dessous quelques images qui circulent sur les réseaux sociaux :

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !