Faits Divers

À Pointe-aux-Canonniers : une femme de 59 ans attaquée par un voleur encagoulé et armé

Maison Pointe-aux-Canonniers La maison de la victime.

Elle a eu la peur de sa vie. Une habitante de Pointe-aux-Canonniers, 59 ans, a été attaquée jeudi à son domicile par un homme cagoulé et armé. Après l’avoir ligotée et bâillonnée, le malfaiteur est reparti avec des bijoux et de l’argent. Un suspect et la bonne de la victime ont été arrêtés par la CID de Grand-Baie.

Elle n’oubliera pas de sitôt l’horreur qu’elle a vécue. Mirella (prénom modifié) se trouvait à son domicile à Pointe-aux-Canonniers jeudi, avec sa bonne, Marie Sabine Kathrina Jean, 19 ans et habitante de Résidence
St-Malo¸ Baie-du-Tombeau.

La bonne.
La bonne.
Le suspect Stéphane.
Le suspect Stéphane.

Il est 10 h 15. Un homme cagoulé, ganté, une arme tranchante à la main, fait irruption. Sous la menace de l’arme, le suspect ligote la quadragénaire et la bâillonne pour l’empêcher de crier. « Si to bouzé to fer kitsoz, mo pou fini toi, asiz trankil et dir cot tou cash et bijoux été », aurait lancé le voleur à sa victime. Il devait fouiller la maison de fond en comble, avant de s’enfuir avec les bijoux et une somme de Rs 13 500.

Mirella parvient à se détacher et alerte la police de la région. La bonne devait indiquer à la police qu’elle était toute choquée et n’a pas pu réagir en présence du voleur. La police scientifique a été mandée sur les lieux et a effectué des prélèvements d’empreinte. La victime, traumatisée, a été conduite dans une clinique où elle a été admise après qu’elle avoir consigné sa déposition.

Après avoir recueilli des informations sur un suspect plausible, le sergent Poress de la CID de Grand-Baie et ses hommes (les constables Lallbeeharry, Adhin, Pothiah et la policière Gungaram) ont monté une opération.

Ils ont procédé à l’arrestation de Stéphane Jean Alex Jolicœur, 35 ans, habitant de Ste-Croix. Ce dernier avait été aperçu dans un entrepôt à Pointe-aux-Canonniers où il se cachait. Lors de son arrestation, il a fait montre de résistance. Il a même brisé la porte de l’entrepôt pour tenter d’agresser les policiers. Il a vite été maîtrisé et conduit dans les locaux de la CID de Grand-Baie pour son interrogatoire. Les bijoux et l’argent ont été retrouvés lors d’une fouille corporelle.

Interrogé, l’homme est passé aux aveux. Il a incriminé Sabine, la bonne de la victime. « Moi ek Sabine ti bizin cash et line dir moi li travay servante cot ene madam dans Pointe-aux-Canonniers et mo kav vine coquin dans la journée parski madam ress tousel la journée », a relaté Stéphane Jolicœur.

Après qu’il eut incriminé la bonne, les limiers l’ont arrêtée. Sabine a avoué avoir donné des instructions à Stéphane. Après leur interrogatoire, ils ont tous deux été placés en détention. Ils comparaîtront en cour de Pamplemousses pour leur inculpation.

L’enquête menée par l’inspecteur Jodhoa est supervisée par l’assistant commissaire de police (ACP) Kishore Dawoonarain.