Politique

Point de presse : le PMSD invite l’état et le privé à embaucher les athlètes qui ont brillé aux récents JIOI

Xavier-Luc Duval a, samedi, lancé un appel au gouvernement et au secteur privé pour qu’ils embauchent les athlètes chômeurs qui ont brillé lors des 10e Jeux des îles de l’océan Indien.

Le leader  du Parti mauricien social démocrate (PMSD), qui animait une conférence de presse à Port-Louis,   a invité le gouvernement et le secteur privé à embaucher les athlètes méritants, qui sont à la recherche d’un emploi. Il a également commenté le cas du ressortissant mauricien Shameem Korimboccus qui vient d’être expulsé de Dubai.

« Ils se sont sacrifiés pour leurs disciplines sportives. Certains  sont dans une situation précaire et n’ont pas de logements décents. Je lance un appel au secteur privé, mais surtout au gouvernement : ces athlètes méritent d’être recrutés, car ils seront des employés sans reproche. Le cachet perçu pour leurs médailles n’est rien. C’est d’un emploi dont ils ont besoin. Et pas un emploi précaire comme entraîneur, mais dans des domaines qui leur conviennent. Cela avant les prochaines élections générales », a lancé Xavier-Luc Duval.

Le leader du PMSD a ensuite commenté ce qu’il a qualifié de « stade fantôme » de Côte-d’Or. « Ce projet a englouti Rs 5 milliards pour le déroulement de deux événements, c’est cher payé ! » considère-t-il. Selon lui, le maintien du complexe aux normes olympiques coûterait entre Rs 100 et Rs 200 millions annuellement.

Xavier-Luc Duval a également salué l’unité nationale qui a régné durant les JIOI. « Ces jeux ont donné la réplique à ceux qui ont des préjugés contre les membres d’une section de la communauté mauricienne, traités d’ivrognes et de paresseux. J’espère que la ferveur de la population mauricienne démontrée lors des récents JIOI aidera à effacer ces préjugés », a-t-il ajouté.

Il a également commenté le rapatriement du ressortissant mauricien Shameem Korimbocus de Dubaï. Il dit « apprécier » l’humour et les satires de Shameem Korimbocus. Mais son interpellation, ajoute le leader du PMSD, a été « traumatisante ». « Le gouvernement doit des explications à la population. L’avenir de Shameem Korimbocus a été brisé et c’est inacceptable dans une démocratie. On doit savoir qui s’est ingéré dans cette expulsion et a qui profite le crime », a lancé Xavier-Luc Duval.

Le leader de l’opposition est ensuite revenu sur la polémique entourant le recrutement des médecins ayant étudié à l’étranger et la position du Medical Council. « Notre système médical comporte des failles et beaucoup de Mauriciens ont recours à des soins à l’étranger. Le gouvernement dépense environ Rs 800 000 par patient envoyé à l’extérieur. Le pays dispose d’un pool de médecins formés en France, dans les meilleurs centres de santé au monde. La loi les autorise à exercer sur le sol mauricien. Mais le système actuel protège certains médecins au détriment des autres. C’est un crime, car c’est tout le pays qui est perdant », lâche XLD.

D’autres thèmes, dont l’importation des produits pétroliers et les deux projets de loi concernant le travail, ont aussi été commentés.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective