Live News

Point de communication et préoccupations des Mauriciens : adressez-nous vos questions à l'intention des autorités !

Le gouvernement, à travers un point de communication, informe chaque jour la population des mesures importantes prises en vue de contenir le COVID-19. Ce rendez-vous, facilité par les différentes plateformes médiatiques, a aussi pour but de véhiculer les consignes des autorités pour mieux gérer la crise sanitaire. L’exercice est crucial et très pertinent, car il aide la population à mieux saisir l’urgence de la situation.

Toutefois, en ces temps de crise, cet exercice a ses limites. Le rebond sur les questions sujettes à polémique peut à la fois clarifier et brouiller le message essentiel que souhaite faire passer le gouvernement. Afin de faire face à cette problématique, son service de communication a choisi de limiter les questions des journalistes et par ricochet l’interactivité de l’exercice.

Dans ces conditions et afin d’aider les autorités à mieux cerner les préoccupations réelles de la population, Le Défi Media Group a décidé de ne pas poser directement des questions mais plutôt de transmettre, à travers ses plateformes en ligne et sur Radio Plus, celles que se pose la population. Ces questions synthétisées seront « crowdsourced » sur nos diverses plateformes et publiées sur notre site Web (www.defimedia.info) bien avant l’exercice de communication du gouvernement. Le but étant que les autorités puissent en prendre connaissance à l’avance et décider celles auxquelles elles sont disposées à répondre. 

Quelles sont vos préoccupations en cette période de confinement ? Adressez-nous vos questions à l'intention des autorités !

Voici les préoccupations du jour :

  • 1.    Approvisionnement : Le gouvernement annonce la réouverture des supermarchés et des boutiques pour le jeudi 2 avril. Qu’en est-il des marchés de légumes ? 
     
  • 2.    Pourquoi privilégier les supermarchés ? La plupart des boutiques à travers l’île n’ont pas reçu de marchandises pendant le couvre-feu ? Comment feront les boutiquiers pour satisfaire les clients dans ces conditions ? 
     
  • 3.    Quelles sont les dispositions prises pour combattre le commerce “au noir” de certains produits alimentaires ou même de la cigarette, qui se vendent à prix d’or?
     
  • 4.    Aide alimentaire : Pourquoi ne pas annoncer à l’avance les régions où les vivres seront distribués, de même que les lieux et les horaires pour éviter aux gens des heures d’attente pour rien comme c’etait le cas à certains endroits le lundi 30 mars ? 
     
  • 5.    Des centaines de ménages ne figurant pas sur le registre social prioritaire n’arrivent pas à obtenir d’aide alimentaire. Qu’envisagent les autorités afin de pallier cette situation d’urgence ?
     
  • 6.    Eau : Comment faire pour respecter les règles sanitaires alors qu’il n’y a pas de distribution d’eau 24/7 à travers tout le pays et que toutes les maisons ne disposent pas d’un réservoir ? 
     
  • 7.    Prêts : En attendant que le gouvernement trouve la bonne formule pour satisfaire ceux qui opèrent dans le secteur informel, les banques ne peuvent-elles pas repousser le remboursement des prêts d’un mois afin qu’aucun client n’ait du retard ? 
     
  • 8.    Confinement et couvre-feu : Le Premier ministre a prolongé le couvre-feu sanitaire jusqu’au 15 avril ? Jusqu’à quand devrons-nous rester en isolement à la maison et quelles conditions doivent être réunies pour que le gouvernement retire l’ordre de confinement et de couvre-feu ?
     
  • 9.    Confinement et la police : Depuis que le Commissaire de police a rappelé ses éléments à l’ordre, surtout dans la manière de faire respecter l’ordre de confinement, les policiers semblent avoir abdiqué et laissent les gens circuler un peu partout. La police peut-elle  reprendre du poil de la bête tout en ne tombant pas dans l’excès de zèle ? 
     
  • 10.    Tests Covid-19 : avec le nombre de cas positifs qui augmente de jour en jour, pourquoi le gouvernement ne sollicite pas l’aide de laboratoires privés afin qu’un plus grand nombre de tests pour le Covid-19 ne soit réalisés quotidiennement, afin d’aller plus vite avec le “contact tracing” et ainsi mieux contenir la pandémie ?
     
  • 11.    Gaz : Malgré l’assurance donnée par le ministre Yogida Sawmynaden les bonbonnes de gaz ne sont toujours pas disponibles à certains endroits. Quand pouvons-nous attendre un retour à la normale ? 

Voici d'autres préoccupations des Mauriciens :

•    Récupérer les vivres est un vrai casse-tête pour ceux ne disposant pas d’un moyen de transport, surtout les personnes âgées et les handicapés. Que peuvent-elles faire ?

•    Que doivent faire ceux qui ne sont pas en possession d’une carte d’identité à la réouverture des supermarchés et du contrôle rigoureux qui y sera imposé ?

•    Que se passera-t-il si un client se présente à un supermarché sans porter de masque de protection ? 

•    Pourquoi les supermarchés n’affichent pas les prix détaillés des produits qui figurent dans les ‘packs’ proposés ? N’est-ce pas une obligation selon la loi ? 

•    Les employés des bateaux de croisière veulent savoir les raisons du prolongement de leur période de quarantaine alors qu’ils n’ont pas été soumis à un test de dépistage du Covid-19…

•    Quelles sont les dispositions prises par le ministère de la Santé pour les femmes enceintes qui doivent se rendre à l’hôpital pour leurs traitements et suivis ?

•    Que risquent les fonctionnaires qui refusent de se rendre au bureau pendant la période de confinement national ?

•    Avec la fermeture des supermarchés, il n’y a plus de produits pour les animaux ? Comment faire pour les nourrir ?

•    La distance d’un mètre n’était pas respectée par les clients qui faisaient la queue devant les banques commerciales ce lundi 30 mars. Quelles sont les dispositions prises pour que cette règle soit respectée ?

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !