Live News

PNQ : «Ta ale do boufon», lance Pravind Jugnauth 

La séance de la Private Notice Question (PNQ), axée sur l’affaire Angus Road, a une nouvelle fois provoqué de vifs échanges, ce mardi 24 novembre, à la mi-journée. 

Cette fois, la tension est montée d’un cran entre le Premier ministre et le député rouge. Patrick Assirvaden avait soulevé une motion de procédure (« Point of Order ») après que le Premier ministre a indiqué que c’était le « Board » de l’Independent Commission against Corruption (Icac) d’alors, composé du Directeur général Anil Kumar Ujodha et d'une autre responsable, qui avait décidé de « discontinue » les deux enquêtes menées par l’Icac en 2011 et 2014 et par « manque de preuves ».
 
Pravind Jugnauth devait alléguer que le leader de l’opposition : « Je pense que le leader de l’opposition entretient une relation spéciale avec... Vous pouvez lui demander ». 

Un brouhaha s'est alors fait entendre des deux côtés de la Chambre. Le Speaker a rappelé à l’ordre les parlementaires. 

Et c'est ainsi que le député rouge, Patrick Assirvaden a soulevé son « Point of Order », invoquant le règlement de la Chambre.

« Tout le monde a entendu le Premier ministre insinuer des intentions (impute motive) au leader de l'opposition ». Il a donc demandé au Premier ministre de « retirer ses propos » par respect pour cette dame.
 
Le Premier ministre a rétorqué : « Ta ale do boufon ». 

S’en est suivi un vacarme dans l’hémicycle. 

Pravind Jugnauth a alors déclaré : « Je pensais que le leader de l’opposition connaissait très bien Mme… Alors, ils ne se connaissent pas ? D'accord, s'ils ne se connaissent pas, qu'ils n'ont jamais communiqué, alors je retire, je retire ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !