Live News

PNQ : le NPF continuera à opérer et honorer ses obligations envers ses bénéficiaires, affirme la ministre Jeewa-Daureeawoo

« Avec l'introduction de la contribution sociale généralisée (CSG), le 20 septembre 2020 prochain, le National Pension Fund continuera à fonctionner et à honorer ses obligations envers ses bénéficiaires. Tous ceux qui ont jusqu'à présent cotisé au NPF recevront leurs prestations à leur retraite, tandis que les bénéficiaires existants continueront à percevoir leur pension mensuelle ». C’est ce qu’a affirmé la ministre de la Sécurité sociale, Fazila Jeewa-Daureeawoo, ce mardi 4 août, à l’Assemblée nationale.

Elle répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Arvin Boolell, axée sur la réforme du système de pension.

La ministre a d’emblée indiqué qu’il y avait au 31 juillet 2020, 317 719 contributeurs au NPF.  Le leader de l’opposition voulait connaître le nombre de bénéficiaires de la pension de vieillesse, de veuvage et d’invalidité ainsi que le montant total déboursé pour les trois prochaines années.

Fazila Jeewa-Daureeawoo a indiqué qu’il existe, à ce jour, 171 711  bénéficiaires de la «contributory pension». Et d’ajouter que pour l’année financière 2020/2021, un montant de Rs 3,6 milliards sera déboursé pour le paiement de la pension contre Rs 4 milliards pour l’année 2021/2022 et Rs 4,5 milliards pour 2022/2023.  

Autre information révélée par la ministre : le nombre de personnes qui reçoivent le Basic Retirement Pension, soit 232 030 bénéficiaires. La ministre affirme que pour l’année financière 2020/2021, un montant de Rs 27,5 milliards sera déboursé, contre Rs 28,5 milliards pour l’année 2021/2022 et Rs 29,4 milliards pour l’année 2022/2023.

Fazila Jeewa-Daureeawoo a aussi révélé qu’il y a actuellement 18 239 bénéficiaires de la pension de veuve et que le gouvernement va débourser Rs 2,1 milliards pour le paiement pour l’année financière 2020/2021, Rs 2,12 milliards pour l’année 2021/2022 et Rs 2,125 milliards pour l’année 2022/2023.

En ce qu’il s’agit de pension d’invalidité, il existe à ce jour 29 049 bénéficiaires. Un montant de Rs 3,7 milliards devra être décaissé pour l’année 2020/21, Rs 3,71 milliards pour l’année suivante et Rs 3,715 milliards pour l’année financière 2022/2023.  

La ministre a aussi confirmé qu’en juillet 2023 la pension passera à Rs 13 500 sous la CSG.

Arvin Boolell a aussi voulu savoir à combien de reprises le High Level Committee et le comité technique sur la CSG se sont réunis depuis 2016. Il a aussi demandé à la ministre à ce que le procès-verbal des délibérations soit déposé. Ce à quoi Fazila Jeewa-Daureeawoo a répondu que cela ne pouvait se faire. « Ce n'est pas la bonne pratique. Le procès-verbal est à usage interne ».

Arvin Boolell a aussi voulu obtenir le rapport sur la réforme du système de pension. La ministre a alors répliqué qu'il n’est pas encore prêt. Et le leader de l'opposition de s'étonner que le document ne soit pas encore prêt alors que le Grand argentier avait annoncé lors du dernier budget qu’à partir de septembre, le système de pension connaîtrait une réforme.

Arvin Boolell a aussi voulu savoir s’il y a eu des consultations avec les acteurs concernés. « Le ministre des Finances a expliqué longuement qu'il avait eu des consultations avec les acteurs concernés », devait répondre la ministre.

Le leader de l’opposition a voulu en savoir plus sur les changements qui seront apportés en détails concernant la pension non-contributive. La ministre a déclaré qu'« aucune décision n'a été prise pour apporter des changements ».

Le Grand argentier, le ministre Renganaden Padayachy avait lors de son grand oral, le jeudi 4 juin, annoncé une réforme du système de pension.

L'actuelle contribution au National Pension Fund (NPF) est considérée par le gouvernement comme étant injuste et inéquitable. Raison pour laquelle le NPF sera aboli, avait affirmé Renganaden Padayachy. Il sera remplacé par un système connu comme la Contribution Sociale Généralisée.

Cette réforme fait actuellement polémique dans les rangs de l’opposition ainsi que chez les syndicats.

A travers ce nouveau système, les employés qui touchent jusqu'à Rs 50 000 par mois contribueront 1,5 % de leur salaire et leurs employeurs contribueront 3 %. Pour les salaires de plus de Rs 50 000 par mois, la contribution sera de 3 % pour l’employé et 6 % pour l’employeur.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !