Live News

PNQ du mardi 5 juillet : la «performance» du Speaker décriée dans les rangs de la majorité

Plusieurs membres de la majorité, dont des ‘Senior ministers’ ont condamné la façon dont le Speaker de l’Assemblée nationale a géré la séance de la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition adressée au Premier ministre (PM), hier, mardi 5 juillet. Laquelle était axée sur les allégations de ‘sniffing’ de l’ancien Chief Executive Officer de Mauritius Telecom, Sherry Singh.  

Dans un premier temps, Pravind Jugnauth a communiqué sa réponse. Mais, le Speaker, Sooroojdev Phokeer a, par la suite, refusé la question supplémentaire de Xavier Luc Duval. Celle-ci avait trait à un appel téléphonique effectué, selon lui, le 15 avril à 10 heures 18. 

Sooroojdev Phokeer est aussi critiqué dans les rangs de la majorité en sus des membres de l’opposition. Ils disent avoir très mal digéré la performance du Speaker au Parlement hier. Et, ces critiques émanent aussi des ‘Senior ministers’. Parmi des hommes de loi qui refusent d’être cités, car selon eux, c’est un « dossier politique délicat ».  

Mais des membres de la majorité, le PM était prêt à répondre à la question supplémentaire de Xavier Luc Duval sur ledit appel téléphonique. Mais le président de la Chambre est intervenu. 

Pour ces ‘Senior ministers’, dans un contexte politique déjà difficile, avec l’augmentation du coût de la vie, la décision d’empêcher au leader de l’opposition d’adresser sa question était la dernière chose dont avait besoin la majorité soit d’une perception que le gouvernement concocte dans le dos de la population.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !