Live News

PNQ : des comprimés de molnupiravir achetés à Rs 9.30 puis à Rs 79.90 le lendemain

Rs 7 millions. C’est le coût de 800 000 comprimés de molnupiravir, achetés le 6 décembre 2021, par le ministère de la Santé. Ces comprimés ont coûté Rs 9.30 l’unité. 

Une information fournie par le leader de l’opposition à l’Assemblée nationale ce vendredi après-midi, 10 décembre, lors de la Private Notice Question (PNQ), qui était axée sur le coronavirus.

Cependant, Xavier-Luc Duval demande la mise sur pied d’un « select committee » pour enquêter sur l’achat de ce médicament.

Une demande qui fait suite à sa révélation sur l’achat de ce médicament antiviral.

Selon le leader de l’opposition, 24 heures après l’achat de ces pilules au coût total de Rs 7 millions, une autre transaction a été effectuée.

Le leader des bleus a indiqué à la Chambre que le ministère a accepté une offre pour l’achat du même médicament, après une « unsollicited bid » de la compagnie CPN de Montagne Longue. Sauf que cette fois le prix était de Rs 79.90 l’unité, soit 70 plus cher. Une offre que le ministère a acceptée selon Xavier-Luc Duval.

Kailesh Jagutpal ne s’est pas laissé faire.  « We should also look at the time » souligne-t-il.

Le ministre de la Santé d’ajouter ceci : « devrions-nous attendre que les médicaments soient reçus à Maurice à un moment ultérieur, alors que nous savons qu'il y a tant de personnes testées positives ? ».

Kailesh Jagutpal a affirmé que tout a été fait selon les règles, il a ainsi invité le leader de l’opposition à porter plainte à la police ou à l’Icac.

Variant omicron à Maurice

Du 27 novembre au 9 décembre, 23 380 passagers sont arrivés à Maurice. Information fournie par le ministère de la Santé. De ces passagers, 24 ont été testés positifs à la Covid-19.

Kailesh Jagutpal a également précisé que les séquençages pour deux passagers qui sont arrivés à Maurice en provenance d’Afrique du Sud le 27 novembre ont été complétés ce vendredi, 10 décembre.

Des tests qui ont permis de détecter le variant omicron sur un passager et le variant Delta sur un autre passager.

Les résultats de séquençage pour neuf autres passagers sont en attente.

Un cas local positif au variant omicron a également été détecté, un cas lié au passager en provenance d’Afrique du Sud.

Les deux personnes étaient complètement vaccinées et asymptomatiques durant leur quarantaine. Avec un « exit PCR » négatif, elles ont été autorisées à rentrer chez eux.

Bérenger « named » et « ordered out » 

Durant cette séance, le leader du MMM a été  « named » et « ordered out ».

Le ton est monté entre le Speaker et le leader du Mouvement militant mauricien.

C’est durant la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition, Xavier-Luc  Duval, qu’il y a eu une prise de bec entre les deux protagonistes.

Paul Bérenger n’a pas voulu entendre le Speaker quand ce dernier lui a demandé de ne pas intervenir.

Alors que le leader du MMM prenait la porte, la prise de bec a continué.

Paul Bérenger a alors lancé un « imbécile » en direction du Speaker.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !