Live News

PMQT : «Prakash Maunthrooa toujours membre du conseil d’administration d’Air Mauritius», affirme Ivan Collendavelloo

Le Premier ministre par intérim, Ivan Collendavelloo et le député du MMM Rajesh Bhagwan lors de la PMQT de ce mardi 21 mai.

Prakash Maunthrooa est toujours membre du conseil d’administration d’Air Mauritius. Et de son côté Nayen Koomar Ballah, Secretary to Cabinet et chef de la fonction publique, représente le gouvernement sur le board de la compagnie aérienne d’aviation nationale.

C’est ce qu’a affirmé le Premier ministre par intérim, Ivan Collendavelloo, lors de la Prime Minister’s Question Time, au Parlement, ce mardi 21 mai. Le Premier ministre adjoint répondait à une question du député du MMM, Rajesh Bhagwan. Le député mauve a également questionné Ivan Collendavelloo sur l’attribution de billets d’avion gratuits pour les membres du board d’Air Mauritius.

«Le gouvernement envisage de revoir le système de billets d’avion gratuits», a répondu Ivan Collendavelloo. «Le conseil d’administration se penche sur la question», a indiqué également dans l’hémicycle le numéro 2 du gouvernement.

Par ailleurs, la séance de la tranche de questions destinées au Premier ministre a été également marquée par des questionnements sur «le nombre de postes vacants au niveau d’Airports of Mauritius Ltd (AML) et Mauritius Broadcasting Corporation (MBC)».

Pour Rajesh Bhagwan, il s’agit d’«une stratégie du gouvernement de ne pas nommer des titulaires afin de placer des proches ou des petits copains qui auront des responsabilités de faire le boulot politique du gouvernement». Dans la foulée, le député du MMM a également évoqué le cas de Sharvin Sunassee, président du syndicat, «qui a été persécuté par la direction d’AML» selon lui.

Pour sa part, Ivan Collendavelloo, a refusé de donner son avis sur la question tout en rappelant «que le syndicat peut se saisir de la justice pour obtenir réparation».

La question de l’introduction de la langue créole à l’Assemblée nationale a été aussi abordée. «Cela prendra du temps », a déclaré Ivan Collendavelloo, répondant une question d’Alan Ganoo, le président du Mouvement Patriotique (MP).

Et aussi, lors de la séance de questions posées au Premier ministre par Intérim, Ivan Collendavelloo a reconnu «qu’il y a eu des entreprises qui ont abusé des facilités financières mises à leur disposition à travers le Stimulus Package». Le Premier ministre adjoint était questionné à ce sujet par le député du MMM, Reza Uteem.

«Parmi les bénéficiaires, certains ont fermé boutique laissant une ardoise de Rs 448 millions», a poursuivi Ivan Collendavelloo.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !