Actualités

Pluies torrentielles : l’angoisse submerge plusieurs familles

Plusieurs maisons ont été inondées lors des averses du mardi 9 avril 2019. Après l’annonce de l’avis de pluies torrentielles émis à 18 h 45 par la station météorologique, de nombreuses familles, hantées par les douloureux souvenirs des précédentes averses, s’apprêtaient à passer une nuit blanche pour être parées à toute éventualité.

De nombreuses régions du Nord ont été copieusement arrosées durant les dernières heures. La barre des 100 millimètres de pluie ayant été atteinte, la station météorologique de Vacoas a émis un avis de pluies torrentielles à 18 h 45, lequel devrait être en vigueur jusqu’à 10 heures ce mercredi 10 avril. Après cette annonce, l’inquiétude a gagné plusieurs foyers, que ce soit du côté de Cottage, de Fond-du-Sac, de Grande-Rivière-Nord-Ouest ou de Canton-Nancy à Pamplemousses. Toutes redoutaient de revivre le cauchemar qu’elles ont vécu lors des précédentes averses quand l’eau avait envahi leur maison.

Divya Goodary, habitant Cottage, explique qu’elle a juste eu le temps de rentrer chez elle mardi après-midi avant que la route principale ne devienne complètement impraticable à cause de l’eau boueuse provenant des champs de canne. Ses proches se sont évertués à monter leurs effets qui était transportables à l’étage afin qu’ils ne soient pas endommagés, comme cela avait été le cas en décembre dernier. « Le lotissement où j’habite est complètement submergé. Cela nous fait peur, car on ne sait pas jusqu’à quelle hauteur l’eau montera », dit-elle.

« Nous veillerons pour venir voir le danger »

Angélique qui habite la même localité a eu de l’eau jusqu’à la taille quand elle est rentrée de Port-Louis où elle travaille. « J’ai dû faire appel à mon père pour qu’il vienne me récupérer avec l’aide de quelques voisins », explique-t-elle. Les éléments de la Special Mobile Force et du Mauritius Fire and Rescue Service étaient déjà sur place pour évacuer les habitants de certaines maisons, en particulier les malades et les personnes handicapées. « Nous veillerons cette nuit afin de voir venir le danger », ajoute-t-elle. À côté de chez elle, l’eau avait déjà pénétré certaines maisons. Chacun essayait de s’organiser pour se barricader afin d’éviter le pire.

L’angoisse prévalait aussi à Canton-Nancy, à Pamplemousses et aux abords du Jardin de Pamplemousses, même si le niveau de l’eau n’était pas aussi inquiétant. Du côté de Grande-Rivière-Nord-Ouest et de Canal Dayot, à la sortie sud de Port-Louis, certaines familles s’apprêtaient elles aussi à rester éveillées. À l’instar de la famille Nicolas. « À chaque averse de l’eau entre dans la cour », explique Dominique. Elle déplore le fait que des gens jettent des détritus dans les caniveaux qui sont alors obstrués. Une habitante de Canal Dayot confie qu’elle se sent plus rassurée depuis l’achèvement des récents travaux, notamment l’élargissement du canal pour que l’eau soit acheminée plus rapidement vers la mer.


Gare à la gastro-entérite

Avec les averses, le ministère de la Santé invite la population à être prudente afin d’éviter la gastro-entérite. Il est recommandé de faire bouillir l’eau avant de la consommer. Le ministère conseille également de bien se laver les mains avec de l’eau et du savon, de consommer des repas fraîchement préparés et de bien laver les fruits et légumes avant de les manger. Tous les aliments devraient être recouverts afin qu’ils soient à l’abri de toute contamination par les insectes.  Il est recommandé de se rendre dans un centre de santé si des symptômes liés à la gastro-entérite apparaissent : douleurs abdominales, diarrhées et vomissements dans certains cas.


25 interventions des pompiers dans le Nord

Les pompiers ont eu fort à faire mardi soir en raison des fortes pluies qui ont arrosé le pays. À l’heure où nous mettions sous presse, nous comptabilisions 25 interventions, principalement dans les régions de Fond-du-Sac, Terre-Rouge, Cottage et Roche-Bois. La Special Mobile Force a dû intervenir dans ces mêmes régions. En ce qui concerne l’état des routes, on apprend que celles de Fond-du Sac, de Terre-Rouge, de Cottage et de Roche-Bois n’étaient pas praticables. Un accident mortel s’est produit à Trianon.


Établissements préscolaires, primaires et tertiaires fermés

En raison de l’avis de pluies torrentielles, les institutions pré-primaires, primaires et secondaires, ainsi que les universités, les centres de formation du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) et les polytechniques n’ouvriront pas leurs portes en ce mercredi 10 avril. C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par le  ministère de l’Éducation mardi. Toutefois, les chefs d’établissement et le personnel non enseignant devront se rendre dans leurs établissements respectifs pour un état des lieux.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !