Live News

Pluies torrentielles : des habitants de Fond-du-Sac très remontés contre Ashit Gungah 

«Dir li ale nou kapav debat nou», «Arret fer zistwar», «Ale, ale, ale». C'est ce qu'on pouvait entendre ce mercredi matin lors d'une visite du ministre Ashit Gungah à Fond-du-Sac au lendemain des pluies torrentielles qui ont frappé plusieurs villages du Nord.

Certains habitants de Fond-du-Sac étaient très remontés contre le ministre Ashit Gungah, lors de cette visite. 

C'est aux alentours de 8 h que le ministre, qui est aussi député de la région, s'est rendu sur place pour un constat de la situation après les intempéries d'hier. Il a débuté sa tournée en visitant plusieurs maisons qui ont été inondées. Mais, sa présence n’a pas plu à tout le monde. Certains habitants ont même déploré son «inaction». 

Ce problème ne date pas d’hier, précisent des habitants mécontents à l’instar d’Anil Naiko, qui s’est confié à TéléPlus.

«Dir li ale nou kapav debat nou», a-t-il fulminé. 

50 maisons affectées

D'autres habitants ont même haussé le ton lorsque le ministre s’est rendu chez eux. «A chaque fois, c’est la même rengaine», ont-ils lancé avant de demander au ministre de partir. 

Ashit Gungah, qui était accompagné de policiers lors de cette visite, a tenté tant bien que mal de calmer les esprits. Il affirme qu'il fera une déclaration à la presse dans le courant de la journée.

Il est tombé un véritable déluge à Fond-du-Sac mardi. C'est l'une des régions les plus affectées par les inondations. 50 maisons ont été, en effet, frappées par une soudaine montée des eaux dans cette région. 

Déjà affectés par les inondations en décembre 2018, des habitants disent avoir perdu (des appareils d'électroménagers, des effets personnels, entre autres) lors des intempéries d'hier.