Actualités

Plateforme Nou Lavwa Nou Dignite : une autre marche pacifique prévue dans 15 à 20 jours

Les militants de la plateforme demandent l’annulation des dernières élections.

Pancartes en main, des membres du mouvement Nou lavwa Nou dignité ont organisé une marche pacifique dans la capitale, le samedi 30 novembre dans l’après-midi, pour faire entendre leur voix. « Nou vot sakre, li bizin sekre », « Eski eleksyon ti free and fair », « Nou demokrasi an danze », « Eleksyon, mardaye », « Dictateur nou pa le », ont-ils scandé. 

Selon les membres de ce mouvement, il s’agit d’une action ayant pour but de dénoncer les irrégularités observées lors des élections générales du 7 novembre dernier. De nombreux électeurs n’avaient pu voter, car leurs noms ne figuraient pas sur le registre électoral. Ivor Tan Yan, membre de Nou Lavwa Nou Dignite, a indiqué que la manifestation s’est tenue dans la légalité et avec autorisation. « Les gens qui sont présents n’ont pas peur. Nous avons tout fait dans la légalité, car nous sommes des citoyens responsables. On va refaire une marche pacifique dans 15 à 20 jours », a-t-il dit. Il a demandé aux leaders de l’opposition d’agir comme des citoyens responsables et de descendre dans les rues. 

Anishta Babooram, un autre membre de Nou Lavwa Nou Dignite, a souligné que les gens sont descendus dans les rues afin qu’il y ait d’autres législatives. « Si on n’annule pas l’élection qui vient de se dérouler, on va continuer à descendre dans les rues. On va avertir les instances internationales. Les gens dans le monde doivent être sensibilisés à ce qui vient de se passer à Maurice, qui n’est pas faisable », a-t-elle souligné. Elle a indiqué que le Commissaire électoral a affirmé que l’on ne pouvait rien faire. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !