Live News

Plan de déviations routières : les bouchons donnent du fil à retordre aux autorités

Casse-tête de taille pour les autorités. Le nombre de véhicules entrant dans Port-Louis demeure le même alors que les routes rétrécissent pendant les travaux du métro. Des déviations sont mises en place et réajustées pour permettre un flux harmonieux aux heures de pointe.

La police, le ministère des Infrastructures publiques et la Trafic Management and Road Safety Unit (TMRSU) travaillent sur des plans de déviation routière. Les travaux du métro, couplés à ceux du décongestionnement des routes, engendrent la fermeture de certaines routes et voies de l’autoroute. La réaction des automobilistes face à ces déviations sera étudiée et davantage de modifications seront apportées si nécessaire. «Notre but c’est d’atténuer l’effet des déviations sur la circulation», nous explique un responsable du ministère des Infrastructures publiques. Ce dernier souligne également que les plaintes fusent de la part des automobilistes.

Camp-Chapelon : toujours à l’étude

Les essaies de lundi n’ont pas été convaincants. La police, sous la supervision de la TMRSU, avait placé des déviations à hauteur de la centrale électrique de Saint-Louis dans la zone de Camp-Chapelon.

Les travaux du Metro Express devront y avoir lieu et, par conséquence, des segments de 150 mètres des voies rapides le long de la route en directions du Nord et du Sud de l’autoroute M1 ont été fermés à la circulation qui a été déviée sur les voies adjacentes. Toutefois, cette déviation a été jugée inappropriée, nous a fait comprendre une source de la police. Les études sont toujours en cours par la police et la TMRSU pour mettre en place des déviations dans le but de fluidifier le trafic aux heures de pointe. Selon le plan initial, les automobilistes quittant Port-Louis aux heures de pointe de l’après-midi et se dirigeant vers le Sud devront utiliser la Gangah Lane, passant près de l’agence automobile Emcar pour sortir de l’autoroute M1. Ils devront aussi longer l’Old Moka Road pour rejoindre à nouveau l’autoroute M1 après la fermeture des voies.

Un responsable au ministère nous confie que les études doivent être complétées pour finaliser le plan de déviation dans cette zone. Le but est de supprimer une voie de chaque côté de l’autoroute M1 pour permettre au contractuel d’effectuer les travaux. Il faudra fermer ces voies sur 150 mètres tout en garantissant la fluidité du trafic. Toutefois, vu que cette route est empruntée par une centaine de milliers d’automobilistes chaque matin, cette zone sera sujette à un « monitoring » permanente. « C’est possible qu’un autre plan de déviation soit introduit si jamais notre plan ne marche pas. » A la police, on nous explique que souvent la réaction du trafic diffère lorsqu’un plan est appliqué. « Il y a des inconvénients lors des travaux routiers, il faut l’admettre », nous explique cette source.

Vandermeersch : fermeture et déviation

Pendant 12 semaines, la rue Vandermeersch, reliant Beau-Bassin à Roes-Hill, sera fermée. Parallèlement, la rue Victor Hugo sera fermée, sauf pour les résidents. Les véhicules devront passer par la rue Henri Lemaire pour regagner la route A1. La police mettra en place des panneaux d’indication pour guider les automobilistes.

Barkly fermée depuis mardi soir

Des travaux ayant trait à l’implantation du métro sont prévus le long de la rue Mandela à la Résidence Barkly. Selon le calendrier, les déviations sont entrées en vigueur mardi soir. Le segment entre la rue Mandela et la rue du Pope Hennessy, en passant par le rond-point près du poste de police de Barkly, sera fermé. La circulation sur la rue Pope Hennessy en direction du rond-point à proximité du poste de police Barkly, en passant par la rue Mandela, sera détournée le long de la rue Colonel Maingard et l’Avenue Tournesol pour rejoindre la rue Mandela. Les automobilistes qui empruntent la rue Pope Hennessy en direction de l’école primaire de Barkly et le centre de jeunesse seront déviés le long de la rue Sir Francis Herchenroder et la rue Muguets. Les autobus desservant cette ligne seront, aussi, déviés le long de la rue Colonel Maingard, en passant par la NHDC et la Résidence Beryl, Barkly. Les embarquements et débarquement des passagers s’effectueront à la NHDC.

Gare Victoria

L’autopont de Descaën prend forme en attendant le début des travaux de  l’Urban Terminal. Pendant ce temps, la construction d’une troisième voie le long de l’autoroute M1 débute à côté de la place de stationnement des autobus. Cette zone sert de lieu d’embarquement pour 12 autobus reliant les lignes Port-Louis à Rose-Hill, Pellegrin, Petit-Paquet, Camp-Thorel, L’Espérance, La Nicolière-Eau Bouillie-Nouvelle-Découverte, La Laura, Petite-Cabane, Bel-Air, Vuillemin et Bord Cascade, respectivement. Les autobus desservant ces lignes ne peuvent plus sortir de Port-Louis par l’autoroute et le rond-point du Caudan depuis samedi. Ils devront, pendant environ dix semaines, emprunter la voie passant à côté de l’ancien bâtiment de la National Transport Authority pour quitter la gare Victoria. Les autobus sont déviés par les rues Jemmapes, Lord Kitchener, Souillac, La Butte et Brabant pour quitter la capitale. La police est appelée à gérer le flux additionnel de véhicules dans ces rues.

La gare Victoria rasée

Avec la démolition de la gare Victoria prévue pour la mi-novembre, les autobus ne pourront plus y  stationner. Une source au ministère des Infrastructures publiques explique que l’emplacement de la gare routière sera utilisé pour débarquer et embarquer les passagers, soit une « dropping zone ». Les autobus devront se garer à Les Salines. Le site a été identifié et il ne reste plus qu’à mettre en place le plan de migration, car cette région accueillera un grand nombre de véhicules et un trafic perpétuel entre 5 h00 et 19h30 chaque jour, même les week-ends.

Jouer Mega Millions