Actualités

Plainte du caméraman Nawshad Khudurun: l’Icac dans les locaux du Mauritius Sports Council

Nawshad Khudurun (à dr.) à l’Icac pour des précisions sur les documents recueillis par les enquêteurs.
Les choses sérieuses débutent dans l’enquête initiée sur un des conseillers du ministre des Sports Yogida Sawmynaden. Les limiers de l’Icac ont procédé à la saisie de documents, lundi (18) et jeudi (21 avril), dans les locaux du Mauritius Sports Council (MSC), à Belle-Rose. Cette enquête fait suite à la déposition du caméraman Nawshad Khudurun. Cet habitant de Moka avait porté plainte le 10 avril 2016. Il avait formellement incriminé un des conseillers du ministre des Sports dans une affaire de pots-de-vin pour un contrat. Le caméraman a expliqué avoir reçu un chèque du MSC d’un montant de Rs 128 000 et Rs 18 000 en espèces à travers un intermédiaire, tout en évoquant des « complicités » au sein du board du MSC pour allouer ce contrat. Le contrat en question concerne la production de clips vidéo pour le MSC. Contrat que Nawshad Khudurun avait décroché en novembre 2015. Cependant, une somme de Rs 110 000 lui a été proposée comme paiement. Mécontent, il a protesté auprès du MSC. Naushad Khudurun dit avoir soulevé la question avec le ministre, soutenant avoir encouru des dépenses de Rs 146 000. Par la suite, ce montant a été revu à Rs 128 000 et il s’est vu offrir, par l’intermédiaire d’une tierce personne, un chèque du MSC de ce montant et Rs 18 000 en espèces dans une enveloppe. Selon le caméraman, le ministre Sawmynaden serait au courant de l’affaire. Ce qui l’a poussé à faire une déposition à la commission anti-corruption. Nawshad Khudurun est retourné, vendredi (22 avril), à l’Icac en compagnie de Me Fezal Boodhoo pour des précisions sur les documents recueillis par les enquêteurs. Des cadres du MSC seront bientôt, convoqués à l’Icac pour interrogatoire. L’enquête permettra aussi de déterminer le rôle joué par un personnage clé. Du côté du ministère des Sports, on attend la tournure que prendra l’enquête avant de réagir.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !