Live News

Plainte de Navin Ramgoolam : Le DPP mis hors de cause

Navin Ramgoolam Navin Ramgoolam réclame Re 1 symbolique en guise de dommages-intérêts.

La Master and Registrar de la Cour suprême, Renuka Dabee, a tranché, le vendredi 26 avril 2019, en faveur du Directeur des Poursuites Publiques (DPP). Celui-ci avait demandé à être mis hors de cause en marge de la plainte constitutionnelle logée par Navin Ramgoolam devant la Cour suprême. L’ancien Premier ministre demande la restitution de la totalité des biens saisis chez lui à River Walk dans la nuit du 6 au 7 février 2015. Y compris les Rs 220 millions retrouvées dans ses coffres-forts.

Il allègue que les perquisitions étaient illégales et réclame Re 1 symbolique en guise de dommages-intérêts. La plainte de Navin Ramgoolam est dirigée contre l’État, le Commissaire de police (CP), trois officiers du Central CID (les sergents Ramdoo et Seebaruth et le constable Veder) et trois magistrates de la Cour de district, en l’occurrence Shavina Jugnauth-Chuttur, Kadampanavasini Sockalingum-Juwaheer et Shefali Naika Ganoo. Le DPP avait été cité comme codéfendeur dans la plainte. Me Medaven Armoogum, Senior State Counsel, qui représente le DPP, a soutenu que la plainte « ne fait état d’aucune demande concernant le DPP ».

Gavin Glover, Senior Counsel et avocat de Navin Ramgoolam, était d’un avis contraire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !