Live News

Plainte constitutionnelle de ReA : «Triste que l’Electoral Commission et l’ESC challenge le Chef Juge», dit Ashok Subron

Le procès intenté par Rezistans ek Alternativ (ReA) à l'Etat a repris, ce lundi 11 juin 2019, en Cour suprême.

Me Anwar Moollan, Senior Counsel, représentant de L’Electoral Supervisory Commission (ESC) a été autorisé à plaider durant 45 minutes sur la procédure à adopter suite à la demande formulée par l’Electoral Supervisory Commission, pour que le chef juge Eddy Balancy se récuse.

Ce dernier est d’avis que les autres juges du panel, se prononcent (en l’absence d’Eddy Balancy) sur cette question de contestation.

Ashok Subron de Rezistans ek Alternativ dit être «triste» que l’Electoral Commission et l’Electoral Supervisory Commission qui ont été sollicités par le Chef juge à collaborer dans cette affaire comme co-defendants, aujourd’hui «ine marye pike» pour «challenge» le Chef juge.

Rappelons que l’ESC, l’Etat et le commissaire électoral contestent la présence du chef juge Eddy Balancy dans la composition du panel.

Le Chef juge, Eddy Balancy, a également invité les autres parties concernées à venir avec leurs arguments sur la suggestion de Me Anwar Moollan, ce vendredi. Après quoi, une décision écrite sera rendue sur la dite contestation.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !