Live News

Plainte constitutionnelle de ReA rejetée : réaction de l’avocat Rex Stephen

« Le combat continue », affirme Me Rex Stephen catégoriquement. Ce, après la décision de la Cour suprême de rejeter la plainte constitutionnelle de Rezistans ek Alternativ. La décision est tombée ce vendredi matin, 30 septembre. 

« En temps et lieu, Rezistans ek Alternativ et tous ceux concernés par ce combat décideront de la marche à suivre », affirme Me Rex Stephen dans une déclaration à la presse. « Il est important de mettre l’emphase sur le fait qu’il y aura nécessairement et obligatoirement une marche à suivre. Cela, par respect à notre pays, à la Constitution et au peuple de ce pays », ajoute l’un des avocats de Rezistans ek Alternativ dans cette affaire.

L’avocat dit commenter exceptionnellement ce jugement. « Il ne faut pas oublier la dimension historique de ce combat juridique pour permettre l’émergence d’une vraie nation mauricienne », précise Me Rex Stephen. « Cela, pour permettre juridiquement un citoyen Mauricien d’aspirer à la députation et à d’autres fonctions sans avoir à se classifier dans des compartiments tout à fait irrationnels. »

Depuis 2005, Rezistans ek Alternativ contestait la disqualification d’un candidat aux élections générales au cas où celui-ci ne déclare pas son appartenance ethnique. La plainte de ReA était dirigée contre l’État. L’Electoral Supervisory Commission et le bureau du commissaire électoral sont cités comme codéfendeurs dans l’affaire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !