Faits Divers

À Plaine-Verte : un homme menace de faire exploser une bonbonne de gaz

station de plaine verte Samedi, le suspect a été remis en cellule au poste de police de Plaine-Verte.

La police de Plaine-Verte et les sapeurs-pompiers ont eu à intervenir à Plaine-Verte aux petites heures du samedi 8 juin 2019. Fayaz (prénom modifié), un habitant âgé d’une cinquantaine d’années, a tenté de faire exploser une bonbonne de gaz avant d’endommager deux voitures. Il a pu être maîtrisé et arrêté.
Il était 3 heures samedi quand des voisins ont été alertés par le bruit de vitres volant en éclats. Il s’agissait, en fait, de pare-brise de voitures détruits par des projectiles que lançait Fayaz du cinquième étage de sa maison. La police a tout de suite été alertée.

L’arrivée des hommes du sergent Sayed-Acbar de la police de Plaine-Verte n’a pas arrêté Fayaz. Il a lancé plusieurs bouteilles de boissons alcoolisées sur les véhicules, mais cette fois depuis le rez-de-chaussée de sa maison. Il a ensuite menacé de lancer une bonbonne de gaz de 6 kilos après en avoir ouvert le robinet. Le suspect a ensuite actionné un briquet qu’il a lancé du cinquième étage de sa maison après avoir balancé la bonbonne de gaz.

Heureusement qu’il n’y a pas eu d’explosion. L’homme s’est par la suite enfermé dans une pièce de la maison, après avoir pris le soin de désactiver les ascenseurs qui donnent accès à son domicile. Alors que les policiers tentaient d’accéder au cinquième étage du bâtiment, le suspect leur a fait savoir qu’il pouvait les voir sur ses caméras de surveillance. « Mo pe get zot lor kamera la. Si zot monte mo eklat partou », a-t-il laissé entendre.

De sa fenêtre, Fayaz a continué à lancer des bouteilles de whisky sur des véhicules garés au rez-de-chaussée. « Mo pou avoy bonbonn gaz lor zot la », a-t-il hurlé. Des badauds s’étaient rassemblés devant son domicile. À un certain moment, les policiers présents ont dû se replier pour attendre l’arrivée des sapeurs-pompiers.

Après un examen des lieux, les constables Juman et Dauhoo ont pu pénétrer la maison du suspect. Ils y ont accédé en passant par un bâtiment situé à côté. Fayaz a pu être maîtrisé. Mais lorsque les policiers s’apprêtaient à évacuer le suspect, une foule hostile voulait s’en prendre à lui. Avec l’aide de certains membres du public, les policiers ont pu le faire sortir.

Le même jour, l’homme a été présenté devant la Bail and Remand Court pour sa mise en inculpation provisoire. Il a ensuite été conduit en cellule policière au poste de police de la localité. Il sera traduit en justice ce lundi 10 juin. Son interrogatoire devrait débuter après sa comparution devant le tribunal de Port-Louis. Fayaz est provisoirement accusé d’acting in a manner to endanger life.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !