Live News

Plaine-Verte : la banderole de la discorde…

La banderole enlevée du Mouvement Socialiste Militant (MSM) à Plaine-Verte par la police ainsi que le transfert de deux policiers qui a suivi ont été commentés ce mardi 23 avril par le Parti Travailliste (PTr).

C’était lors d’une conférence de presse au Committee Room de l’Assemblée nationale.

Le chef de file du PTr au Parlement, Shakeel Mohamed, dit détenir des preuves. Il allègue qu’il y a eu «ingérence au niveau de la police».

Le député Osman Mohamed a lui aussi fait état d’un cas similaire qui aurait lieu dans le nord du pays.

Rappel des faits. C’est aux alentours de 21h30, jeudi dernier que deux policiers en poste à Plaine-Verte se sont rendus au Square Khadafi. Ils ont reçu des instructions de l’OPS room de la police leur signalant que des individus étaient en train de placer affiche et banderole à des endroits interdits. Arrivés sur place, la situation se complique pour ces deux policiers. Ils sont au nombre d’une quinzaine d’agents du MSM sur place.

L’OPS room est alors informée de la situation tendue et celle-ci dépêche quatre policiers du poste de Vallée-Pitot en renfort à Plaine-verte. Le ton monte entre policiers et activistes. Il est aussi rapporté qu'un Senior Minister, au téléphone avec un des agents, aurait alors demandé à parler aux policiers. Ce qu’ils ont catégoriquement refusé de faire. La banderole est alors enlevée et emmenée directement au poste de police de Plaine-verte. Des entrées sont alors faites dans le Diary Book de la police pour rapporter les faits. En apprenant que la banderole appartenait au parti au pouvoir, le Duty Inspector de Port-Louis Nord donne l’instruction de retourner la banderole aux agents du MSM.

Un dénommé Abraham, activiste connu du MSM se pointe alors au poste de police de Plaine-Verte et récupère la banderole en question, sans être inquiété. La banderole a été aussitôt replacée à l’endroit même où elle avait été enlevée. Au final, deux policiers du poste de police de Vallée Pitot qui étaient sur place en renfort, ont appris la nouvelle de leur transfert immédiat, le lendemain.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !