Live News

À Plaine Verte : acte de vandalisme ?

Un pan du mur a été enlevé à la foire Ibrahim Abdoollah..

Qui a bien pu faire enlever un pan du mur au Ibrahim Abdoollah Market/Fair à Cité Martial ? C’est la question qui taraude l’esprit des officiers de la mairie de Port-Louis. Il a été constaté que deux passages ont été créés dans le mur qui sert de clôture pour l’espace parking du marché. Un mur dont les travaux ont été complétés il y a quelques semaines à peine. 

C’est lors d’une visite, le 19 mars dernier, que le constat a été fait. Le lord-maire adjoint, un conseiller, des hauts cadres du département de la Santé et des officiers de police étaient présents. Dans un Memorandum daté du 28 mars, un officier de la mairie attire l’attention de son supérieur sur les nombreuses plaintes reçues de la part des habitants du quartier. Ils déplorent l’intrusion des personnes suspectées d’être des toxicomanes à travers les deux passages qui donnent accès au parking 24/7. Ces passages, qui ne sont d’aucune utilité au public selon le même Memorandum, seraient aussi utilisés par les employés de deux sociétés se trouvant à proximité et qui utiliseraient le parking du marché de manière illégale. Le portail qui s’y trouve reste d’ailleurs ouvert toute la journée. 

Deux mois maintenant que la décision a été prise « to conceal both openings made in the enclosure wall opposite garage Tidou », en vain. Pendant ce temps, le mur a été peint et des grilles installées (voir photos). Par ailleurs, une déposition avait été faite à la police le 18 janvier dernier (OB 217/2019) lorsque le mur avait été endommagé une première fois, puis reconstruit dès le lendemain par une « unknown person ». C’est du moins ce qu’avait indiqué le vigile qui était présent à ce moment-là dans le Watchman Patrol Book.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income