Live News

Pirogue qui a chaviré à Roches-Noires : «NCG finn gagn so djacket»

Satianand Rambaran est parmi les premières personnes à s’être rendues à Roches-Noires dès qu’il a appris la nouvelle du chavirage d’une pirogue. 

Lui aussi pêcheur, il a plongé pour donner un coup de main aux gardes-côtes qui tentent de retrouver Antoine José Capiron, le collègue disparu âgé de 62 ans. Recherches qui se poursuivent normalement jusqu'à 18 heures, ce jeudi 13 mai.

Satianand indique que les éléments de la Coast Guard ont récupéré le blouson du pêcheur porté manquant, Antoine José Capiron. « Kosgard finn gagn so djacket, noun rantr dans la pass tousala me pa pe kapav plonz kouma bizin », explique ce pêcheur de 58 ans. En effet, l'état de la mer n’est pas propice aux opérations de recherches. 

Il pense que le pêcheur toujours porté manquant a pu rester accroché aux coraux ou coincé dans un trou sous l’eau. 
La pirogue des pécheurs a été retrouvée en lambeaux près de la passe, soutient Satianand Rambaran. 

Les autorités continuent leurs recherches, avec l’aide de l’hélicoptère de la police afin de tenter de retrouver Antoine José Capiron. 

Des membres de la famille Capiron sont aussi arrivés à Roches-Noires. 

Pour rappel, tôt ce jeudi matin, la pirogue dans laquelle se trouvaient Steeve Michel, Ludovic Annoua et Antoine José Capiron, trois pêcheurs, a été prise au piège par une vague de sept mètres, qui l'a fait chavirer.

Les trois étaient sortis pour une partie de pêche, hier après-midi. 
Ludovic Annoua, l’un des deux rescapés, a expliqué que lui et Steeve Michel sont remontés à la surface et sont parvenus à reprendre place sur le bateau.
Alors qu’Antoine José Capiron n’a plus donné le moindre signe. 
Les deux rescapés ont pu être secourus et transportés à l’hôpital du Nord par la National Coast Guard.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !