Live News

Pillage du supermarché Dream Price : un suspect arrêté ; deux nouvelles arrestations pour Fake News 

L'enquête policière sur le pillage du supermarché Dream Price à Vallée-des-Prêtres, survenu dans la nuit de mercredi alors qu'un couvre-feu total a été imposé par l'Etat depuis mardi soir pour endiguer la propagation du Covid-19, a abouti à l'arrestation d'un suspect. 

C'est ce qu'a affirmé le Deputy Commissionner of Police (DCP), Krishna Jhugroo, lors de la conférence de presse du National Communication Committee sur le Covid-19 au Bureau du Premier ministre, à la mi-journée ce jeudi.

«A Vallée-des-Prêtres, un groupe de personnes, armées de sabres, ont attaqué un supermarché et ont commis un vol. Ces personnes ont aussi endommagé des véhicules. Quand les renforts sont arrivés, ils avaient déjà en fuite. Une personne a été arrêtée et il y aura d'autres arrestations. C’est un groupe organisé qui cherche à créer des problèmes. Nous allons veiller à ce que ce genre de problème ne se reproduise pas», a précisé le DCP Jhugroo.

Autres chiffres communiqués : 175 personnes ont fait fi du «curfew order» jusqu'ici. Elles ont été verbalisées. Deux autres personnes ont été arrêtées pour diffusion de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux. Ce qui porte à cinq le nombre de personnes arrêtées jusqu'ici pour diffusion de Fake News diffusées en cette période de confinement total.


Au sujet des «Fake News», le DCP Jhugroo a indiqué  que bon nombres de vidéos en circulation ne sont pas de Maurice et ont été manipulées. 

«Deux autres personnes ont été arrêtées pour diffusion de fausses nouvelles. N'ajoutez pas les choses qui ne se sont pas passées à Maurice dans ces vidéos pour créer du 'désordre social' dans le pays. Pa zwe ek la flam», a prévenu le haut gradé de la police. 

En ce qui concerne les vidéos sur des cas de brutalités policières alléguées, le DCP Jhugroo précise que l’enquête suit son cours  et promet qu’il n’y aura pas de «cover up».

«Tout sera fera dans la plus grande transparence et nous rassurons le public qu’il n'y aura pas de 'cover up'. Nous allons prendre les actions appropriées», a-t-il précisé.
 
Le DCP Jhugroo a toutefois fait un appel au public de laisser les policiers faire leur travail  et de ne pas les «malmener». 

«Pa zet delo bwi lor zot ou autre chose, nou fer enn travay diffisil, malgré incident la majorité des policiers fer zot tarvay korekteman », a-t-il assuré.
 
Interrogé par la presse sur la présence des policiers devant les supermarchés, le DCP Jhugroo a précisé que les membres des forces de l'ordre  sont armés mais discrets, et n’utiliseront pas leur armes aussi longtemps que leur vie n'est pas en danger.

Les membres du public sont invités à informer la police s’ils voient  des petit groupes qui rôdent par ici et par-là en vue de «vandaliser» des lieux. 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !