Magazine

Photographie : l’art de faire revivre le passé

Les photos font revivre ce qui a été un jour immortalisé. Dans des musées ou sur les réseaux sociaux, les clichés empreints de souvenirs inondent. Restaurées, parfois même reconstituées, ces photos de l’époque reprennent vie dans nos cœurs.

« Une image vaut mille mots », disait Confucius. Vous est-il déjà arrivé de traverser un lieu et de repenser à ce qu’il était il y a 50 ans ? Si la nouvelle génération ne peut que se contenter de photos et d’histoires contées par leurs aînés, les anciens eux ont des images concrètes pour faire revivre ces moments dans leurs esprits. Cela se fait par le biais des musées tels que le Musée de la Photographie à Port-Louis ou le Musée de la Petite Collection à Belle-Rose et même des pages telles que Vintage Mauritius ou Rose Belle Nu Villaz.

La photographie permet d’immortaliser des instants passés afin de laisser une trace à la jeune génération. Le photographe Tristan Bréville a transmis sa passion pour la photographie à ses enfants qui sont aussi dans la conservation de photos d’antan à travers le Musée de la Photographie qui existe depuis plus de 50 ans.

Le musée mis sur pied par Tristan Bréville abrite ce qui était, ce qui est, et ce qui sera des souvenirs d’un moment suspendu dans le temps. « J’ai mis en place ce musée avec mes propres moyens jusqu’à ce qu’en 1992, Jérôme Boulle, alors lord-maire, m’offre un espace à restaurer à Port-Louis. Mon objectif était alors de créer un fonds photographique », confie Tristan Bréville. C’est en 1966 que Ferdinand Wohrnitz fera la première photo de Maurice, il était alors le premier photographe de l'hémisphère et photographia la Cathédrale avant de placer l’image sur daguerréotype.

Entre le plaisir de sauver, de restaurer et de transmettre, ces chevaliers de la photographie continuent aujourd'hui de donner une deuxième vie à des photos de l'époque. Une ancienne photo abîmée peut avoir un grand nombre de types de dégradations différentes. Elle peut être fissurée, pliée, déchirée, tachée. Ainsi, une restauration chimique des films argentiques est nécessaire. « Dans les photos de l'époque on voyait des fils téléphoniques, des colonnes électriques, tout ce qui fait l'authenticité d’un lieu qui est aujourd'hui effacé à travers des programmes de retouche », selon le photographe. Tristan Bréville déplore le fait que la mémoire de l'île Maurice soit si peu importante aux yeux des autorités. « Ils préfèrent financer des projets éphémères. »

Goorooduth Chuttoo.
Goorooduth Chuttoo.

Goorooduth Chuttoo fait de la photographie depuis 50 ans. Ses clichés sont aujourd'hui devenus des souvenirs précieux pour de nombreuses familles mauriciennes. « Une photo peut raconter mille histoires. Elle titille la mémoire d’un individu mais surtout recompose le passé ». Une photographie touche tout le monde : de l’illettré au plus grand homme d’affaires, précise-t-il « Il m’est arrivé de voir des gens pleurer devant des photos », confie Goorooduth. D’ailleurs, ce dernier indique que les conditions météo locales ne sont pas toujours propices à la conservation des photos. « J’ai dû faire face à des intempéries notamment le cyclone Carol qui avait abîmé mes négatifs. » Aujourd’hui, Goorooduth Chuttoo conserve précieusement ses négatifs de l’époque dans une chambre froide, aux côtés de ses premiers appareils photo.

« Il n’y a pas un présent sans passé, ni un futur sans présent. » Pour le photographe, les clichés restent les plus beaux souvenirs pour les générations futures. Issu de cinq générations de photographes, Goorooduth fait parler les photos à travers diverses expositions à thème. « Une photo peut nous raconter un livre. Elle montre aussi des réalités de l'époque que beaucoup ne connaissent pas. Mon souhait est de pouvoir recomposer le passé en images afin de ne pas perdre ce que nous a légué nos ancêtres. »

Par ailleurs, Vintage Mauritius est une communauté en ligne fondée sur Facebook dans le but de promouvoir notre magnifique île Maurice, mais à une autre époque ... les premières années où tout était différent. Il y montre d’autres aspects du pays à travers des photos vintage de Maurice et d’anciennes contrées du pays. Ils sont nombreux les Mauriciens d’ici et d’ailleurs à y poster leurs souvenirs d’antan, ce qui attise de nombreux commentaires surtout ceux venant d’internautes nostalgiques.

Credit photos : Vintage Mauritius, Tristan Breville, Goorooduth Chuttoo

Related Article