Live News

Pharmacologie : Natec Medical se lance dans la production de masques jetables 

Natec Le ministre des Finances (à dr.) a visité les locaux de la compagnie ce mardi.

Natec Medical entend bien saisir les opportunités qui se présentent dans ce contexte de pandémie. En effet, l’entreprise a développé sa propre ligne de production de masques avec une capacité de production mensuelle de 400 000 masques et peut également effectuer 300 tests PCR par jour, via sa partenaire Abioloabs Ltd. 

La production locale est appelée à basculer vers la technologie. Selon le ministre des Finances, Renganaden Padayachy, c’est une phase de développement. Parallèlement, la production des appareils médicaux présente un gros potentiel pour Maurice. Et cela, Natec Medical, qui compte plus de 20 ans d’expérience dans le dispositif médical, l’a bien compris. Avec une capacité de production d’un million de cathéters par an et plus de 20 clients dans le monde, Natec Medical se donne les moyens pour franchir un palier dans son développement. Pour ce faire, elle se positionne sur le marché local, non sans l’apport de son partenaire Xtruline Ltd. Celle-ci est en mesure de produire 400 000 masques par mois grâce à sa propre ligne de production. C’est un pas en avant qui pourra aider Maurice à atteindre l’autosuffisance en termes de consommation de masques surtout en cette période de Covid-19. Le lancement officiel de ce projet fait par ailleurs de Xtruline Ltd la première entreprise à fabriquer localement des masques chirurgicaux jetables.  

Vincent Lagarde, président de Natec Medical, explique que la production de masque n’est pas nouvelle pour la société. Celle-ci utilise 500 000 masques par an pour ses activités quotidiennes. « Nous sommes obligés de porter ces masques pour faire les dispositifs médicaux ». L’objectif étant de fournir au prime abord le marché local, Natec Medical devrait également solliciter l’aide de l’Economic Development Board (EDB), pour l’exportation de ces masques. 
Pharmacologie

Quant à Renganaden Padayachy, il est d’avis que Maurice doit miser sur la pharmacologie également. « Le gouvernement travaille afin de mettre en place des mesures incitatives pour attirer les investisseurs. Le gouvernement travaille en étroite collaboration avec Natec Medical pour le développement de l’entreprise et du secteur. L’équilibre entre l’importation et la production locale est important », a-t-il fait ressortir lors d’une visite dans les locaux de Natec Medical à Ébène, le mardi 23 février. Le ministre va plus loin en disant que le secteur est déjà un pilier de l’économie locale. Il affirme que l’État souhaite disposer d’une multitude de secteurs. 

Lors de la visite, le ministre, accompagné des représentants de l’EDB, de la Mauritius Investment Corporation et de Landscope Mauritius, entre autres, a découvert le processus de fabrication détaillé d’un cathéter, ainsi que le service Recherche et Développement, le département de contrôle qualité et le département des machines et équipements entre autres. 

Par ailleurs, le laboratoire médical spécialisé dans les services diagnostiques et prédictifs, Abiolabs Ltd, qui est également un partenaire de Natec Medial, fournit désormais de tests RT PCR (diagnostic Covid-19) et le séquençage des variantes de la Covid-19. Le laboratoire peut réaliser jusqu’à 300 tests par jour. Ajouté à cela, le lancement de tests ADN sous la marque Origene. 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !