Live News

Pétitions électorales : «Ils ont retiré les pétitions la queue entre les jambes», dit le PM 

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a taclé l’opposition sur les pétitions électorales ce mardi 17 mai, à l’Assemblée nationale. C’était lors de la tranche de la Private Notice Question (PNQ) axée sur l’enregistrement des électeurs.

« Ils ont fait toutes sortes d’allégations dans leurs pétitions. Ils peuvent dire n’importe quoi sur une caisse de savon, mais en Cour suprême, ils ne peuvent pas dire n’importe quoi », a déclaré le Premier ministre. « Parce qu’il y a quelqu’un qui est indépendant, il y a un juge de la Cour suprême qui écoutera les arguments et analysera les preuves », a-t-il ajouté.

Ainsi, le député du Mouvement militant mauricien (MMM), Reza Uteem, a soulevé un ‘Point Of Order’. « There are still two elections petitions which are being debated in Court where there are serious allegations that have been made. [….] I found it most improper for the Prime Minister today to discuss on a matter which is sub judice. »

Le Speaker de l’Assemblée Sooroojdev Phokeer est alors intervenu pour dire que le PM n’a pas « discussing any case » avant de redonner la parole à Pravind Jugnauth. Ce dernier s’en est alors pris à Reza Uteem. « Comme toujours, il prend des points qui sont sans fondements. » Et d’ajouter, « je suis en train de parler des cas où la cour a rejeté des pétitions, ces cas ont été déjà jugés, sans mentionner les cas où ils ont retiré les pétitions la queue entre les jambes. Ils se sont sauvés », a déclaré Pravind Jugnauth. 

Plus de détails dans la vidéo.

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !