Live News

Pétition électorale : Pravind Jugnauth nie que la promesse de l’augmentation de la pension de vieillesse jusqu’à Rs 13 500 en 2024, était un « bribe électoral »

Pravind Jugnauth a nié que la promesse de l’augmentation de la pension de vieillesse jusqu’à Rs 13 500 en 2024, était un «  bribe électoral ». C’était en Cour suprême ce mercredi devant les juges David Chan Kan Cheong et Karuna Devi Gunesh-Balaghee. Cela dans le cadre du procès de la pétition électorale présentée par Suren Dayal.

Le Premier ministre a soutenu que l’augmentation de la pension de vieillesse était le « prolongement de sa vision et intention d’améliorer la vie des personnes âgées, qui ont contribué grandement à l’économie du pays. Pravind Jugnauth a aussi démenti le fait que son gouvernement connaissait un « glissement de terrain » en 2019. Il ajoute que 2019 a été une année favorable avec la victoire de l’île Maurice aux Jeux des îles de l’océan Indien, le « jugement historique » de la Cour internationale de Justice sur l’archipel des Chagos, la visite du pape François au pays et un prix que lui a décerné le gouvernement indien. « Il y avait un "feel good factor", affirme-t-il.

Pour Pravind Jugnauth « cela ne faisait aucun doute que nous allions gagner les élections en 2019 ». Son audition a été ajournée et reprendra cet après-midi.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !