Live News

Pétition électorale au numéro 8 : Bibi Safeena Lotun nié avoir refusé la convocation

Bibi Safeena Lotun (au centre)

La Clerc de l’Assemblée nationale, Bibi Safeena Lotun, a tenu à réagir par communiqué ce mardi 6 juillet 2021. Cela, après que son nom a été cité dans la presse, en marge de la couverture de la pétition électorale déposée en Cour suprême par Suren Dayal. Ce dernier demande à la Cour suprême d’invalider l’élection du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et de ses deux colistiers, nommément la vice-Première ministre et ministre de l’Éducation Leela Devi Dookun-Luchoomun, et l’ancien ministre du Commerce Yogida Sawmynaden, dans la circonscription numéro 8 (Moka/Quartier Militaire).  

Bibi Safeena Lotun, tient à informer le public qu'à « aucun moment, elle n'a refusé ou demander à son Clerk Assistant, Darshinee Seetul, de refuser tout service de procédure judiciaire en rapport avec l'audience de la pétition électorale tenue devant la Cour suprême le 5 juillet 2021 ».
 
Elle explique que le vendredi 2 juillet 2021, l’huissier Tanveer Jhagri, s'est présenté à son bureau, « purporting to serve a legal/judicial process ». Bibi Safeena Lotun évoque dans le communiqué l'article 6 (1) de la National Assembly (Privilèges, Immunities and Powers) Act, qui prévoit que la faire servir ou encore exécuter toute procédure légale ou judiciaire, dans l'enceinte de l'Assemblée nationale, constitue le délit d'outrage à l'Assemblée nationale.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !