Live News

Pétards et feux d’artifice : stock suffisant dans certains commerces, pénurie dans d’autres

Les familles mauriciennes dépensent entre Rs 500 et Rs 5 000 en moyenne pour l’achat des pétards.
  • Importation de plus de Rs 20 millions de pétards et feux d’artifice cette année 

Si certains revendeurs se disent satisfaits au niveau de l’approvisionnement en pétards et feux d’artifice pour les fêtes de fin d’année, d’autres déplorent un manque en raison de la crise de la Covid-19.  Comment se porte la vente actuellement ?  Qu’en est-il des prix ? Tour d’horizon… 

Dans les magasins d’Intermart, les nouvelles cargaisons de pétards et de feux d’artifice sont déjà arrivées. « Je peux dire que malgré la crise sanitaire et les perturbations sur le marché international, nous avons eu le volume que nous avons commandé. Donc, il n’y aura pas de pénurie », rassure le PDG de l’enseigne, Ignace Lam. Ce dernier avance que les ventes ont débuté depuis une semaine. « Actuellement, la vente est assez lente.  Car au fait, la majorité des clients achètent leurs pétards et feux d’artifice à la veille du Nouvel an », dit-il. 

Dans les magasins Chong and Sons, les Mauriciens pourront avoir en grande quantité toute une variété de pétards et de feux d’artifice. « Nous partageons une relation saine avec les fournisseurs avec qui nous travaillons depuis des générations. Ainsi, nous avons déjà fait provision avec eux pour nos stocks », déclare Alain Fok Chak, Marketing Manager des magasins Chong and Sons. Ce dernier rassure qu’il n’y aura aucun manque de pétards.  « On est en contact avec les producteurs régulièrement. D’ailleurs, nous assurons que les pétards et feux d’artifice que nous importons respectent toutes les normes », tient-il à préciser. 

Chez Winner’s, pétards et feux d’artifice sont exposés sur les étagères depuis le lundi 21 décembre. « Nous avons attendu que les stocks des décorations de Noël soient terminés pour placer les pétards. Ainsi, c’est un peu tôt pour faire une analyse sur la vente », soutient un manager. Néanmoins, il avance qu’il y aura moins de pétards et de feux d’artifice sur les rayons cette année par rapport aux années précédentes. Un avis que partage Uttam Sumaroo, secrétaire général de Masters Express. « Il y aura un gros manque de pétards cette année. Nous n’avons pas reçu la quantité que nous avions demandée. Nous avons appris auprès de nos fournisseurs qu’ils ont réduit le volume d’importation cette année en raison de la crise économique », dit-il.

Quel en est-il au niveau des prix cette année ? Alain Fok Chak avance qu’il y a plusieurs facteurs qui influencent les prix des pétards cette année. « D’abord, les prix ont grimpé auprès des producteurs ensuite en raison de la hausse du coût de fret. Le tarif d’un conteneur est passé de 800 USD à 2 500 USD sans compter l’appréciation du dollar », indique-t-il. Toutefois, il soutient que la compagnie a réussi à absorber une bonne partie de cette hausse. « De ce fait, les Mauriciens ne sentiront pas vraiment la hausse des prix, car elle sera légère », conclut-il.

Un budget moyen entre Rs 500 et Rs 5 000 

Pour accueillir le Nouvel An, les familles mauriciennes dépensent entre Rs 500 et Rs 5 000 en moyenne pour l’achat des pétards et feux d’artifice, estiment les commerçants.

Importation de Rs 20 M de pétards et feux d’artifice 

  2019 2020 (jusqu’à novembre)
  Volume importé (kg)   Valeur importée (Rs)  Volume importé (kg)  Valeur importée (Rs) 
Feux d’artifice  311 184 Rs 22 millions 156 641 Rs 13,9 millions
Pétards 273 568 Rs 22,2 millions 54 216 Rs 5,9 millions
Total  584 752 Rs 44,2 millions 210 857 Rs 20 millions
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !