Live News

Pétarades dans le camp de Naidoo, qui s'en prend à la presse, après le discours de Collendavelloo au Parlement

C'était la joie dans le camp de Seety Naidoo après le discours prononcé par le Deputy Prime Minister et leader du Muvman Liberater, au Parlement mardi 16 juin. L'ex-chairman du Central Electricity Board et ses partisans ont fait crépiter des pétards après l'intervention du no 2 du gouvernement sur l'affaire St-Louis. 

Le candidat battu de la circonscription no 19 (Stanley/Rose-Hill) aux dernières législatives s'est par la suite attaqué avec véhémence aux « médias à sensation » comme en attestent les images d'une vidéo qui nous est parvenue. Seety Naidoo a fait aussi référence à un ex-journaliste qui se trouvait sur place au moment où il s'adressait à ses partisans. 
 
Seety Naidoo et les membres du conseil d'administration du CEB ont été révoqués  et remplacés samedi. Une décision prise par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, dans le sillage des allégations de corruption entourant un projet d'installation de quatre turbines au coût de Rs 4,3 milliards à la centrale de St-Louis. 

Après avoir été la cible de l'opposition pendant une semaine, Ivan Collendavelloo s'est défendu au Parlement mardi. Il a produit des documents pour démontrer, selon lui, que la corruption remonte à 2014 avant même qu'il ne devienne ministre de l'Énergie et des Services publics.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !