Economie

Perspectives: les opérateurs économiques révèlent leurs résolutions pour 2016

Certains opérateurs ont déjà fixé leurs objectifs pour 2016, tant au niveau de l’entreprise que de leur bien-être.
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7903","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-12856","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"Bahim Taher Khan"}}]] Bahim Taher Khan

Bahim Taher Khan (Hassen Taher Seafood): « Proposer plus de poissons aux Mauriciens »

  Rendre les prix des poissons abordables aux Mauriciens. C’est ce que compte faire Bahim Taher Khan, directeur d’Hassen Taher Seafood. « Le poisson est bon pour la santé, malheureusement, tout le monde ne peut se permettre de le consommer souvent. Ainsi, j’envisage de rendre cet aliment plus abordable pour les Mauriciens », dit-il. Par ailleurs, le directeur souligne que la compagnie augmentera le nombre de ses points de vente pour le poisson à travers l’île. Sur le plan personnel, il souhaite trouver plus de temps à consacrer pour la pratique du sport. [row custom_class=""][/row]  
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7904","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-12857","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"Aisha Allee"}}]] Aisha Allee

Aisha Allee (Blast Communication): « Innover davantage »

La directrice de Blast Communication, Aisha Allee, avance que sa priorité, cette année, sera la recherche de l’amélioration. «L’innovation sera le maître mot en 2016. Et cela peut être fait par l’utilisation efficiente des ressources et en s’inspirant de ce qui se fait ailleurs », dit-elle. Par ailleurs, elle estime qu’il est important de rester à l’écoute des parties prenantes. Selon elle, il faut aussi s’adapter aux changements pour être en mesure de développer son entreprise.   [row custom_class=""][/row]  
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7905","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-12861","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"Mooroogun Coopen"}}]] Mooroogun Coopen

Mooroogun Coopen (Beachcomber Group): « Miser sur le facteur humain »

  Le chef exécutif de l’hôtel Le Canonnier du groupe Beachcomber estime qu’il est important de former les jeunes dans le domaine de l’hôtellerie. Selon lui, il y a de nombreux jeunes intéressés par l’hôtellerie, mais qui n’ont pas l’opportunité de s’épanouir à Maurice. Ainsi, ils préfèrent partir travailler à l’étranger ou sur des bateaux de croisière. « Ainsi, ma résolution pour l’année qui commence sera de mettre l’accent sur le facteur humain, en formant les jeunes dans leurs domaines de prédilection ». [row custom_class=""][/row]
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7906","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-12859","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"Marie-No\u00eblle Elissac-Foy"}}]] Marie-Noëlle Elissac-Foy

Marie-Noëlle Elissac-Foy (Talent Factory): « Faire entendre la voix des PME »

Outre d’être une chef d’entreprise, Marie-Noëlle Elissac-Foy est aussi responsable du projet Smart Moves for Entrepreneurs, qui a pour objectif d’aider les PME à grandir. « L’année 2016 offrira des opportunités aux Petites et moyennes entreprises. Toutefois, elles auront besoin de plus d’accompagnement, de soutien, pour  profiter de ces bénéfices. Aussi, ma résolution sera de les aider à faire entendre leur voix », avance-t-elle. [row custom_class=""][/row]
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7907","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-12858","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"G\u00e9rard Uckoor"}}]] Gérard Uckoor

Gérard Uckoor (ASSOCIATION DES CONTRACTEURS): « Être partie prenante des projets d’envergure »

Comme annoncée, l’année 2016 sera marquée par le coup d’envoi des projets majeurs, notamment les Smart Cities. « Ce sera une année très fructueuse pour le secteur de la construction. Nous ne voulons pas travailler en sous-traitance avec les grandes entreprises. Nous souhaitons avoir la part qui nous revient, en tant que petits entrepreneurs (‘contractors’) du secteur de la construction», souligne-t-il. Il ajoute qu’il oeuvrera avec l’objectif de faire obtenir une part de 10 % de ces grands projets aux petits ‘contractors’. [row custom_class=""][/row]
[[{"type":"media","view_mode":"media_large","fid":"7908","attributes":{"class":"media-image size-full wp-image-12860","typeof":"foaf:Image","style":"","width":"250","height":"300","alt":"Maya Sewnath"}}]] Maya Sewnath

Maya Sewnath (SSS Furniture): « Restructurer mon entreprise »

Avec une situation économique difficile, Maya Sewnath, directrice de SSS Fourniture, estime qu’il est important de revoir les stratégies. « Que ce soit pour le marketing, les ressources humaines ou la production, je souhaite apporter des changements pour mieux m’adapter à la situation actuelle, et pour rester compétitive dans le secteur », révèle-t-elle. La directrice a l’intention de restructurer son entreprise, afin d’atteindre une croissance de 15 à 20 % cette année.
Related Article
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !